TRELON-Delvaux-Martin 1883TRELON-CorderieOutre les cartes postales et photographies anciennes, les documents imprimés ou écrits peuvent au besoin témoigner de l'existence de certains commerces ou entreprises. C'est le cas ici avec le document publicitaire (en haut à gauche) qui date de 1883. On y découvre l'existence d'une carrière et fours à chaux à Ohain Lez Trélon. A cette époque, il faut savoir que la population du petit village d'Ohain ne croît que très lentement et les limites de son territoire avec celles de Trélon ne sont véritablement fixées que depuis 1730. Il faudra donc un certain temps avant de situer géographiquement Ohain,  d'où l'emploi transitoire de "lez" (près de) qui sera utilisé jusque la fin du XIXe siècle.

Le second document (en haut à droite) nous montre une entête de lettre commerciale de la Corderie de Trélon qui était exploitée dans les années 30 par Jean Beghin. Ce dernier avait repris cette activité à la suite d'un incendie des bâtiments de la corderie Charié en 1931 (près des Ets Falleur). Dans les années 50, je me souviens que la famille Béghin habita longtemps la maison occupée aujourd'hui par la gendarmerie.

TRELON-Verrerie Blanche

    TRELON-La Samaritaine







Ici à gauche une publicité de la Samaritaine (Arthur Meunier) dont le magasin se situait en face la mairie:

http://chrisnord.sportblog.fr/563385/TRELON-Le-Commerce-Local/

Le second document nous montre une entête de lettre de la Verrerie Parant dans le milieu des années trente qui, après s'être appelée verrerie noire, reprend la dénomination de verrerie blanche suite à sa spécialisation dans le flaconnage pour parfumerie.

http://chrisnord.sportblog.fr/440054/TRELON-Les-Verreries-1/

http://chrisnord.sportblog.fr/727968/TRELON-La-Verrerie-noire/

http://chris59132.canalblog.com/archives/2011/09/11/22003245.html

 http://chris59132.canalblog.com/archives/2010/11/25/19697415.html