12 avril 2012

FOURMIES - Histoire d'un fer à repasser

FOURMIES-Fer à repasser

J'ai été très surpris en découvrant ce fer à repasser dont les inscriptions "BALLEUX-MARTIN FOURMIES"  font penser qu'il aurait été fabriqué dans une fonderie Fourmisienne dont j'ignorais totalement l'existence.

Certes, au XIXe siècle, il existe à Fourmies 3 fourneaux pour le traitement des minerais de fer :

- Le "Haut-Fourneau", détruit au début du XIXe siècle et qui sera remplacé par un moulin à eau, puis par une scierie (près de l'étang de la Carnaille).

- Le "Bas-Fourneau" qui sera supprimé en même temps que le précédent, situé comme lui sur l'Helpe Mineure, il sera reconverti en forge en 1818. Il appartenait en 1822 à la Société Beuret, Delannoy et Hufty et occupait alors en permanence 88 ouvriers et 300 hommes l'hiver pour la coupe du bois. En 1833 , les souffleries étaient encore actionnées par une roue hydraulique et 30 ouvriers y travaillaient encore. Elle produisait 500 tonnes de fonte en gueuses et de diverses formes. En 1847 on y dénombre 48 ouvriers. Il sera remplacé par un Tissage mécanique aujourd'hui disparu : MM. Jacquot, père et Fils, créé en 1872 et arrêté en 1912, au bord de l'étang du Fourneau.

- Le troisième fourneau existait AU XVIe siècle sur le ruisseau Couret, descendant du bois de Glageon. Un Haut-fourneau construit en 1853 et arrêté vers 1870, y a succédé, puis a été remplacé par une fonderie (succursale de Sougland). L'emplacement sera ensuite occupé par une verrerie en flaconnages.

En conclusion, je n'ai pas trouvé un quelconque document prouvant qu'une fonderie Fourmisienne était à l'origine de cette fabrication. Pourtant j'avais le souvenir d'avoir déjà vu le nom de "Balleux-Martin" en rédigeant un article sur mon blog... (lire la suite à la fin de cet article) 

OHAIN-L'Etang de la Carnaille

C'est à proximité de cet étang qu' il y eut successivement un Haut-Fourneau, un moulin et une scierie

FOURMIES-Sougland

Ci-dessus, un document photographique exceptionnel ***

 Il est daté de 1894. et nous montre la succursale de l'usine Sougland à l'emplacement du troisième fourneau. Elle sera elle-même remplacée par une verrerie en flaconnages qui portera le nom de Verrerie du Fourneau.(voir cpa ci-dessous)

FOURMIES-La verrerie

 


Suite de l'article

... J'ai donc fait des recherches dans mon propre blog et j'ai trouvé un lien qui m'a mené à un article concernant un magasin "BALLEUX-MARTIN" situé dans la rue Saint-Louis, au début du siècle passé (cpa ci-dessous)...

FOURMIES-Magasin Balleux-Martin

... En redécouvrant cette carte postale extraite de cet article, j'ai trouvé immédiatement la solution à cette énigme. En effet, le magasin Fourmisien Balleux-Martin vendait entre-autres des fers à repasser provenant d'une  fonderie "X" qui possédait sans doute des moules différents selon ses clients, ceci à des fins publicitaires en faveur du commerçant distributeur, ce dernier se trouvant ainsi fidélisé par le fabriquant.  A noter que cette publicité "coulée dans la masse"  a déjà un siècle d'existence. Dans de bonnes conditions de conservation, celle-ci restera insensible à l'usure du temps. Peut-être que dans un siècle de plus, des collectionneurs de fers, (pressophiles ou sidérophiles) feront des recherches sur internet et grâce à mon blog seront heureux de découvrir l'origine précise de leurs fers.