AVESNES-Le Monument aux morts (2)Ce monument érigé en mémoire des morts de la première guerre mondiale est l'oeuvre du sculpteur Paul Vannier. Il a été érigé tardivement puisqu'il ne sera inauguré qu'en 1929. Le nombre important de victimes de ce conflit originaires d'Avesnes (125) n'a pas permis de graver leurs noms dans la pierre. Il se situe dans la partie basse de la ville, rue de Mons à proximité de l'Helpe Majeure. Plus de dix années ont passé depuis la fin de cette terrible guerre et ce monument rompt avec le style traditionnel en abandonnant les symboles habituels utilisés au paravant, tels le coq, la veuve éplorée ou le soldat en tenue bleue-horizon muni de son fusil... Comme sur tous les monuments aux morts de France érigés par les communes sur leur territoire, il est interdit de faire apparaître un signe distinctif religieux. C'est pourquoi le sculpteur a habilement contourné cette difficulté en imaginant de mettre en scène une sorte d'archange républicain déployant ses ailes au dessus du soldat, comme pour apporter la protection républicaine ou divine selon la sensibilité de chacun. Le soldat est dans une position inhabituelle, il est droit dans ses bottes comme au garde à vous mais ses deux poings sont serrés comme pour contenir sa colère. Il est vêtu d'une longue capote et ne porte pas d'arme. L'artiste n'a t-il pas voulu représenter ici un soldat survivant ?

AVESNES-Le Monument aux Morts3Cette cpa colorisée des années trente nous montre le monument peu d'années après son inauguration

AVESNES-Le Monument aux mortsCette belle cpa des années cinquante nous montre le monument dans sa configuration fermée

AVESNES-Le MonumentUne stèle a été ajoutée pour rendre hommage aux enfants d'Avesnes morts durant la seconde guerre et sur les territoires d'opérations extérieures.

AVESNES-Le Monument aux morts1Voici ce monument aujourd'hui. Son enceinte de jadis a disparu et une  petite place pavée a été aménagée dans un environnement verdoyant.