Cette cpa nous montre la chapelle de ce monastère qui avait fait l'objet d'un article le 14 octobre 2011 sous le titre :

"Si le monastère des Clarisses n'est pas sauvé, il sera vendu"

Monastère9

Qu'en est-il aujourd'hui ? C'est ce que je vous propose de savoir dans ce nouvel article accompagné de photos inédites que j'ai prises en me rendant sur place en 2011 à l'occasion d'une recherche généalogique. A cette époque c'est la Mère supérieure qui m'avait gentiment reçu et m'avait autorisé à photographier la chapelle. Elle m'a donné les renseignements que je cherchais sur une soeur clarisse décédée mais je n'ai pas été autorisé à accéder à la tombe de celle-ci dans le petit cimetière du couvent.    

Monastère4

Finalement, le monastère sera vendu en 2012. C'est l'association Prim'Toit qui s'en est rendu acquéreur. Prim'Toit est une association qui a été créée en 1989. Elle a pour objectif l'insertion des jeunes de 18 à 30 ans par le logement et ils sont environ 3 000 chaque année à faire appel à la structure. La même association a d'ailleurs acquis un autre immeuble en centre-ville pour créer un foyer d'accueil d'urgence.

Monastère1

Au terme des travaux, le couvent proposera,  55 places : 15 en urgence, 15 pour des jeunes et 25 en maison-relais. le patrimoine religieux sera sauvegardé et mis en valeur, dont la magnifique chapelle ci-dessus.

Monastère2

Le responsable du site explique : «Nous n'accueillons que des adultes. Tout ces futurs  hébergés sont placés par le numéro de téléphone d'urgence (115). Ils peuvent venir de Fourmies, Avesnes, Maubeuge, mais aussi parfois de beaucoup plus loin. Ce sont des jeunes qui ont été mis à la porte par leurs parents, qui sortent de foyers type aide sociale à l’enfance, des gens en rupture conjugale... Notre cœur de métier, ce sont les 18-30 ans. Ils ne sont pas censés avoir des parcours de rue important. »

«Grâce à l’association, ils retrouvent un toit. Mais également un soutien dans toutes les démarches nécessaires pour leur remettre le pied à l’étrier, que ce soit une simple recherche de logement ou tout dossier administratif à recommencer. Ils restent en moyenne entre trois et six mois. Certains ne s’attardent pas plus d’une nuit.  On a un réglement intérieur, décrit le responsable. Ils doivent être prêts à 8 heures le matin, avec leur chambre rangée. Ils doivent être rentrés à 21 heures. Ils leur faut respecter la vie en collectivité. Ils n’ont droit d’avoir que deux sacs, pas de télé. Ils ont des rendez-vous avec des éducateurs qui leurs fixent des objectifs. La plupart du temps, ils manquent de repères, on essaye de leur en donner. »

Monastère

Finalement cette vente tant redoutée par certains est un moindre mal, voire un bienfait au regard du rôle caritatif important qui est dévolu aujourd'hui à l'ancien couvent. Par les temps qui courent il est important d'être pragmatique, efficace et réactif face à la détresse de certains jeunes.

FOURMIES - Monastère des Clarisses

Question en suspens : Qu'est devenu le petit cimetière ?


Photos "souvenir" :

LA VIE AU MONASTERE DE STE CLAIRE DANS LES ANNEES 30

FOURMIES-Clarisses1

FOURMIES-Clarisses

FOURMIES-Clarisses3

FOURMIES-Clarisses4

Liens connexes :

http://chris59132.canalblog.com/archives/2011/10/14/22336806.html