Logo centenaire

Après l'invasion de la Belgique et la bataille des frontières qui suivit du 7 au 23 août, Joffre décide un repli général. La bataille des frontières est perdue. Les combats d'août 1914 ont couté la vie à 130.000 hommes en deux semaines. Le 25 août Cambrai et Valenciennes sont abandonnés. Le lendemain 26 août les troupes allemandes arrivent dans l'Avesnois qui sera alors occupée. Quant à la place forte de Maubeuge elle capitulera le 7 septembre après une semaine de siège. 

Belgique A

 Belgique-L'exode

Dès le 20 août, de nombreux Belges évacuent. Ils se dirigent vers les villages frontaliers. Ils partent avec des charettes  et parfois des bestiaux vers le sud, à la recherche d'un asile. Leurs nouvelles sont inquiétantes car il font état de pillages, de prises d'otages, d'incendies et même d'exécutions perpétrées par les troupes allemandes. Ces récits suscitent effroi et émotion et les Avesnois et ceux qui le peuvent préfèrent eux aussi partir plutôt que d'affronter ces "barbares".

Belgique-Blindés

Belgique-Dixmude

Belgique-Furnes

Belgique-Liège

Belgique-Liège1

Belgique-Louvain (2)

Belgique-Louvain

Belgique-Nieuport

Belgique-Visé

Belgique-Visé1

Belgique-Ypres

A SUIVRE PROCHAINEMENT : L'occupation allemande en Avesnois