Tout commence lorsque j'ai feuilleté ce magnifique album de cartes postales plus que centenaire. A l'intérieur de ce petit trésor j'ai trouvé des  cartes postales locales superbes dont deux concernent la douane avec la légende qui indique simplement "A la frontière - Halte à la Douane !". En y regardant de plus près, j'ai découvert que celles-ci avaient été postées à Ohain, dont une le 4 février 1914 et l'autre le 26 février de cette même année. Toute-fois, cela n'était pas une preuve suffisante pour attribuer ces cartes postales à Ohain, d'autant que l'environnement ne m'aparraissait pas évident à reconnaître, et pourtant ...

valjoly 001

La première cpa *** ci-dessous nous montre le contrôle d'un véhicule à un poste de Douane en apparence non identifiable. La voiture de luxe est peut-être une Delaunay-Belleville, mais je n'en suis pas sûr ? (avis aux amateurs de véhicules anciens). A droite, une guérite flanquée le long d'un mur, bref, peu d'éléments pour localiser formellement cette très belle carte-postale, d'autant que le Bureau des Douanes n'est pas visible. Pourtant le virage à droite, le toit de la maison du fond, les arbres ... sont autant d'éléments qui me faisaient penser à la Grand-Place d'Ohain, le monument aux morts en moins, et pour cause, nous sommes en 1914 !

OHAIN-Halte à la Douane 1

C'est alors qu'il m'est venue une idée, celle d'utiliser "street view" à proximité de l'ancien poste des Douanes (voir mon article du 9 décembre (cliquer ICI) ...

OHAIN-Rue de Momignies

... et là plus de doute possible, le vieux mur est toujours en place, tout comme le bâtiment avec son ouverture sur le pignon. Le bâtiment de l'ancien Bureau de Douane est effectivement de l'autre côté de la route, on devine celui-ci à gauche sur la photo.

OHAIN-La Douane

Cette recherche m'aura également permis d'associer cette seconde cpa avec la première, ce qui n'était pas possible auparavant. On reconnaît bien non seulement la guérite primitive et son tuyau de poêle  sortant du toit, mais aussi le mur absolument identique à celui de la carte postale précédente.

(Remerciements à M.F Dubois qui m'a confié ce magnifique album)