BAIVES-Chapelle

On doit cette jolie cpa colorisée au photographe Trélonnais Drouart dans les années trente. A cette époque la chapelle est dédiée à N.D du Secours. Elle fut érigée en 1756 sur un massif coralien de 370 millions d'années. Cette particularité justifie l'intérêt géologique et botanique de l'ensemble du site qui est protégé. A la fin du XIXe siècle une mode pour le moins disgracieuse est apparue : "La bétonite". Cette technique consistait à reproduire avec plus ou moins de réussite une grotte (en référence à Lourdes) à l'intérieur de certains édifices religieux (Eppe-Sauvage)  mais aussi à l'extérieur, c'est le cas ici. Fort heureusement en 1975, de pieux bénévoles ont délivré la chapelle de sa gangue de béton et lui ont ainsi permis de retrouver son lustre d'antan.

BAIVES-Chapelle2

La chapelle de nos jours. Elle est désormais dédiée à Saint-Fiacre. 

«Par la multitude des saints qui y sont invoqués et par leurs spécialités médicales, la chapelle appartient plus au folklore qu'à la religion». (Jean Mossay)  

Liens connexes

BAIVES - Le Mont de Baives
Grâce au printemps exceptionnel que nous connaissons, j'ai pensé que l'orchidée sauvage pouvait-être déjà fleurie (voir mon article du 18 avril). Je me suis donc rendu une nouvelle fois sur ce site protégé, et en effet, la fleur avait fait son apparition précoce. J'en ai profité pour prendre ces quelques photos et les partager avec vous.

 

BAIVES - Le Site des Monts de Baives
L'ancienne carrière est peu à peu envahie par la végétation. L'ancien four à chaux. L'Azuré bleu céleste (mâle) était ce jour là omniprésent sur le site qui est classé en réserve naturelle. La belle chapelle Saint Fiacre érigée en 1756.