28 octobre 2016

ANOR - L'étang de la Galoperie

ANOR-La Galoperie2

Cette belle et rare cpa colorisée des Comptoirs Français nous montre ce bel étang vers les années trente. Durant vingt ans, entre 1964 et 1984,  il fera partie d'un parc d'attractions précurseur dont j'ai déjà évoqué l'existence à de nombreuses reprises (voir liens).  Aujourd'hui l'étang a retrouvé sa quiétude et la nature environnante a repris ses droits.  

Le Parc de La Galoperie

Ou est-elle cette époque lointaine que j'affectionne tant ? C'était les "30 glorieuses", le plein emploi, des loisirs simples en plein air qui faisaient la joie des petits et des grands. Voici une nouvelle cpa des années 70, inédite sur le blog.

http://chris59132.canalblog.com

 

De nouvelles ambitions se concrétisent sur le site de l'Étang de la Galoperie

Le vendredi 9 septembre 2016 Luc Barbier, Président du Conservatoire d'espaces nat urels du Nord et du Pas-de-Calais, Daniel Skierski, Président de la Fédération du Nord pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, Jean-Luc P rat, Maire d'Anor et Président de la Communauté de Communes Sud Avesnois et Olivier Thibault, Directeur Général de l'Agence de l'Eau Artois-Picardie, Benoît Wascat, Conseiller régional des Hauts-de-France, du Parc naturel régional de l'Avesnois.

http://www.citoyen-de-la-nature.fr

Le Parc d'attractions se la Galoperie fut créé en 1964 par le Belge Paul Morel. En 1981 on dénombra quatre millions de visiteurs ! Le secret de cette réussite réside d'abord dans le choix de l'implantation de ce parc sur un site exceptionnel de 50 hectares (lac, forêt et plaine) situé idéalement à la frontière Franco-Belge, ensuite dans la réalisation de judicieux investissements dans des attractions de qualité. Qui ne se souvient pas du monstre du loch ness, de King Kong, des tyroliennes, du grand toboggan ... sans oublier les animaux et surtout le clou du spectacle : Le delphinarium. Pour beaucoup, c'était une sortie en famille  pour un prix abordable avec la possibilité de pique-niquer ou de se restaurer sur place. 

 Ci-dessous la vidéo que j'ai réalisée à l'aide des nombreuses cartes postales de cette époque :