17 mars 2017

FOURMIES - Le Site des Etangs des Moines

J'ai eu dernièrement l'occasion de me rendre sur le site des Étangs des moines à propos duquel une polémique s'est installée en début d'année entre une partie de la population, les élus locaux et l'ONF. On a évoqué alors une déforestation sauvage sur les 870 ha que compte la forêt domaniale qui appartient à l'état. J'ai pu constater qu'effectivement  le massif a été pour le moins très éclairci !

IMG_4604

Ces deux hêtres auraient  été abattus, notamment pour des raisons de sécurité. Ils avaient une hauteur de 34 m et une circonférence de plus de quatre mètres. Leur âge a été estimé à 220 ans !

IMG_4603

IMG_4607

Ouf ! les "belles jumelles" sont encore là !

IMG_4611

Ici et là il subsiste pas mal de conifères.

IMG_4612

La conclusion est ci-dessous : "La forêt a besoin d'être renouvellée", mais le panneau bien endommagé date d'une autre époque. Une fois encore il faut constater le manque d'informations vis à vis de la population concernée. Celle-ci est une fois encore mise devant le fait accompli. Un citoyen fourmisien résume : « C’est normal, sans informations, les gens voient les dégâts et se révoltent ».

IMG_4613 

En cliquant  ICI  vous pourrez  télécharger le document d'aménagement de la forêt domaniale de Fourmies édité par l'ONF.

Vous y découvrirez entre-autres :

Qu'une consultation des communes concernées a bien eut lieu le 26/11/2014 et qu'un bilan a été dressé en résumant les questions et remarques des élus ainsi que les réponses apportées.

que la réunion de présentation a permis aux équipes techniques des communes de Fourmies et d’Anor de découvrir certains aspects peu connus de la gestion forestière et de la sylviculture. Elles ont souhaité voir se développer un partenariat entre communes, ONF et associations de protection de la nature locales pour améliorer la connaissance de la forêt par les populations locales, notamment en passant par le biais des animations avec les structures scolaires...

Que L'ONF souhaite réduire l’effet de surprise !!!

"Un impact est perçu comme négatif par le fait qu’il est brutal en volume et en temps. L’observateur, le visiteur, surtout s’il est habitué des lieux, voit subitement une partie de sa forêt disparaître. Cette brutalité, liée à la rapidité d’exécution d’une coupe relève de l’effet de surprise. Communiquer sur cette coupe avant de la réaliser, notamment dans les grands blocs de régénération, ou simplement l’annoncer sur place par un grand panneau si cela est jugé nécessaire, une à deux années avant le début des travaux, atténuera cet effet de surprise."

Que des coupes sont programmées sans interruption sur le site à raison de 60 à 80 ha par an jusque 2022 !


 

Ma conclusion :

Tout le monde doit savoir que la situation financière de l'ONF obligera hélas celui-ci à produire et vendre encore plus de bois dans les années à venir !

(A suivre ...)

Posté par CHRIS NORD à 12:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :