Capture

Cette belle et rare cpa nous montre un aspect de la rue Victor Hugo telle qu'elle était au début du XXe siècle. Melle Edouardine Sauvage pose devant l'entrée de son estaminet. L'immeuble à gauche n'existe plus car à cet endroit sera bâti un peu plus tard un genre de manoir moderne appartenant à un médecin. Comme souvent à cette époque on remarque que la chaussée est particulièrement grasse après la pluie, tout comme les trottoirs qui paraissent très dégradés, voire inutilisables.

TRELON-Rue Victor Hugo

Voici le même endroit de nos jours. L'immeuble qui abritait l'estaminet est encore debout, mais ce n'est pas le cas des 3 habitations contiguës qui ont été rasées.