« Pierre et Sarah » raconte l’histoire tragique, de deux jeunes écoliers amoureux rêvant de traverser l'atlantique pour aller aux USA. Je me souviens encore de ce jour de 1969, lorsque le tenancier du bistrot avait installé dans le « Scopitone » ce disque qui venait de sortir, je vous assure que l’ambiance au fond du café avait pris une toute autre résonance : Les roulis du baby-foot et les sonneries intempestives du flipper avaient tout à coup cessé. Tous les jeunes présents devinrent attentifs à cette voix inhabituelle accompagnée d’un trio de chœur suggérant la houle de l’océan dans un grave abyssal. Je vous propose d'éveiller ces souvenirs  en écoutant  ce succès qui devint vite un slow incontournable dans les dancings de cette époque.