TRELON-Estaminet

Cette belle et rare cpa, déjà parue dans ces pages en version N&B, a été colorisée par mes soins. Elle nous montre un aspect de la rue Victor Hugo telle qu'elle était au début du XXe siècle. Melle Edouardine Sauvage pose devant l'entrée de son estaminet. L'immeuble à gauche n'existe plus car à cet endroit sera bâti un peu plus tard un genre de manoir moderne appartenant à un médecin. Comme souvent à cette époque, on remarque que la chaussée est particulièrement grasse après la pluie, tout comme les trottoirs qui paraissent très dégradés, voire inutilisables. 

NDLR : Selon Hervé Février, le dernier propriétaire du Cinéma "Caméo" aujourd'hui disparu, c'est Mademoiselle Edouardine Sauvage qui improvisait au piano l'accompagnement musical des films muets diffusés à cette époque.