21 juillet 2017

FOURMIES - Le Commerce local

BLOG794

L'offre commerciale à Fourmies a toujours été dense et variée. Certains magasins se sont développés dans des créneaux très porteurs aussitôt la guerre. C'est le cas ici avec cette carte commerciale des années vingt. Elle illustre bien les progrès de l'électroménager et de l'équipement de la maison.  Apparaîtra ensuite le concept "Arts ménagers" et l'organisation de salons destinés notamment à alléger les tâches quotidiennes de la femme à la maison.

BLOG794A

Le même endroit de nos jours. Une partie de l'immeuble a été amputée. La rue porte désormais le nom de Jean-Pierre Dupont (1)

(1) - Jean-Pierre était le petit-fils d'Eugène Dupont fondateur de ce magasin dans la première moitié du XXe siècle. Dans la seconde moitié du XXe siècle, alors que le magasin était resté dans le giron familial, Jean-Pierre, qui était sapeur-pompier volontaire, disparaîtra tragiquement  en causant une grande émotion parmi la population. La Municipalité de l'époque décidera alors de rebaptiser cette rue, en mémoire de Jean-Pierre Dupont. 

Posté par CHRIS NORD à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


01 juillet 2017

FOURMIES - La Raffinerie OKOIL

Fourmies-1927

Au début de la seconde moitié du XXe siècle, il existait à Fourmies une raffinerie d'huiles minérales dont la marque était "OKOIL". Le siège social se situait à Trieux (voir photo de l'action ci-dessous) et les bâtiments de la raffinerie rue Jean-Pierre Dupont. Puis Okoil disparait et devient Okoil Cofran, et enfin Cofran, marque qui existe encore aujourd'hui. Le site de 2,35 ha avec les terrains ont été rachetés par la ville de Fourmies en 1986 pour être revendus ensuite à la société "Hirsondis" en vue de la création d'une surface commerciale. Cette dernière a fait procéder à des travaux qui ont aggravé le pollution des sols, avant même que l'étude des sols ne soit réalisée. En effet, les sols étaient pollués par des goudrons sulfuriques. A noter que de 1953 à 1959, des déversements de déchets de raffinage d'huiles de vidange traitées par l'acide sulfurique par OKOIL ont eu lieu dans une ancienne carrière "la Pierre de Marbre" à Wallers-Trélon .

Sources : (http://basol.developpement-durable.gouv.fr/recherche.php)

OKOIL

La photo ci-dessus nous montre le site qui fut occupé par différents commerces et garages automobiles à la fin du XXe siècle. Ci-dessous une photo du site aujourd'hui.

OKOIL (2)

Posté par CHRIS NORD à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2017

FOURMIES - La Rue de Trieux

BLOG3146

Cette belle cpa date des années trente. Aujourd'hui cette rue porte le nom de Fernand Pecheux qui fut Maire de Fourmies de 1977 à 1995.

FOURMIES RUE FERNAND PECHEUX 

Le même endroit de nos jours. La Boucherie est toujours présente et semble toujours être en activité, elle est devenue centenaire !

Posté par CHRIS NORD à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mai 2017

FOURMIES - La renaissance GENESTIN

Grâce à l'action de quelques-uns, le rayonnement des voitures automobiles de la marque fourmisienne "PAUL GENESTIN" passe de l'oublie à la renaissance. La vidéo ci-dessous en dit long sur un ambitieux projet :

GENESTIN

Merci à Michel Danis qui commente la vidéo ci-dessous et me permet de la partager avec vous

Posté par CHRIS NORD à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2017

FOURMIES - Le Journal de Fourmies du 26 août 1939

Nous sommes le 26 Août 1939.  C'est le dernier numéro du Journal de Fourmies qui sera imprimé avant la déclaration de guerre officielle qui suivra 8 jours plus tard, le 3 septembre. Sur la une de ce numéro on évoque le devoir patriotique de chacun ainsi que la prise de connaissance  des prescriptions de la "défense passive" concernant la protection des populations en cas de guerre. Bref, rien de réjouissant. 

Depuis le  printemps 1939, la France est favorable à une attitude ferme face à Hitler en ayant accepté de déclarer la guerre avec la Grande-Bretagne. Elle se trouve rassurée par la stratégie défensive qu'elle a adoptée (ligne Maginot), ayant encore en tête les offensives sanglantes de la guerre précédente. Cette période attentiste appelée "drôle de guerre" correspond aussi aux aspirations d'une grande partie de la population. Elle durera  jusqu'à l'offensive allemande de Mai 1940 venue une fois de plus, là où on ne l'attendait pas !

De plus, cet attentisme général aura des effets catastrophiques sur la suite du conflit : Immobilisme et démotivation des troupes, démobilisation de l’opinion ...

Journal_de_Fourmies__1939
Sur cette une on peut également prendre connaissance qu'une grande fête militaire est organisée à
Trélon : LES 6 HEURES DE TRELON.

TRELON - 6H de Trélon

Les préparatifs de la fête : Au centre l'embarcadère et le phare (vue prise le samedi 19 août pendant la construction du phare). A gauche les 6 marins de Trélon et les équipes vues du haut du phare. A droite, une vue de l'étang du Hayon.


23 avril 2017

FOURMIES - Année 1876

Nous sommes le 29 octobre 1876 sous la troisième république. C'est ce jour là que paraîtra le premier numéro du Journal de Fourmies Fondé par Victor Bachy. Je partage avec vous ce premier exemplaire qui explique notamment les motivations de ses concepteurs.

Journal_de_Fourmies_

NOTRE PROGRAMME

«Nous croyons répondre à un besoin réel du pays en fondant cette petite feuille hebdomadaire qui nous est demandée depuis lontemps déjà, par un assez grand nombre de personnes. Nous ne l'avons pas voulue politique parce qu'une épidémie qui menace de tout envahir, qui divise les familles, brouille les amis et nuit aux intérêts, qui vous prend au sortir de chez vous, vous suit dans la rue, au café au cercle, partout se substitue aux conversations agréables, aux causeries intimes, pour faire place parfois aux entretiens bruyants, sinon passionnés, où personne ne convainc personne, nous trouvons disons nous que cette maladie achèvera bien son oeuvre sans notre concours, et que, ne pouvant être le médecin, nous ne voulons pas être davantage le malade.

Ceci dit une fois pour toutes, et afin que, quand nous émettrons une idée ou un avis, on n'aille pas y découvrir ce que nous n'avons pas voulu y cacher. Au reste, cette déclaration et cette résolution donneront dans certaines circonstances, plus de confiance en notre impartialité.

Nous avons pris comme sous-titres les mots :

Littéraire, scientifique, industriel et commercial. Nous devons indiquer dans quel sens nous essayerons de les justifier.»

Journal_de_Fourmies___1876

Voici une autre page de ce même numéro qui nous montre que le journal sera financé par la publicité et des annonces légales. 

(A SUIVRE) 

Posté par CHRIS NORD à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avril 2017

FOURMIES - Le Cinéma Lempereur

Rares sont les documents sur ce cinéma Fourmisien. J'ai trouvé cette publicité dans le "Journal de Fourmies de 1926. A cette époque on joue un fim américain muet. Comme l'indique la publicité, un orchestre est chargé d'animer la projection.

1926

Posté par CHRIS NORD à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

FOURMIES - Une publicité de 1920

pub courrier de Fourmies 1920

Rare est cette publicité trouvée dans le journal de Fourmies de 1920

Posté par CHRIS NORD à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2017

FOURMIES - La Place des Promenades publiques

 FOURMIES-Place des promenades publiques

J'ai restauré cette cpa colorisée qui est rare. Elle nous montre le parc public photographié vers 1910 sous un angle inhabituel et sans animation. A droite on aperçoit le monument érigé à la mémoire de Théophile Legrand. Celui-ci sera partiellement détruit durant la première guerre (voir lien ci-dessous).

FOURMIES - Capture

Le même endroit un siècle plus tard. C'est désormais la Place de la République

Lien connexe :

FOURMIES - Théophile Legrand - CHRISNORD TRELON (Nord)

Sur cette cpa vers 1910, on peut voir le monument élevé à la mémoire de Théophile Legrand (*), juste devant l'école Victor Hugo. Cet édifice monumental au goût discutable est tellement haut qu'il ne permet pas de bien découvrir le buste qui se trouve au sommet.

http://chris59132.canalblog.com

 

Posté par CHRIS NORD à 18:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 mars 2017

FOURMIES - Le Site des Etangs des Moines

J'ai eu dernièrement l'occasion de me rendre sur le site des Étangs des moines à propos duquel une polémique s'est installée en début d'année entre une partie de la population, les élus locaux et l'ONF. On a évoqué alors une déforestation sauvage sur les 870 ha que compte la forêt domaniale qui appartient à l'état. J'ai pu constater qu'effectivement  le massif a été pour le moins très éclairci !

IMG_4604

Ces deux hêtres auraient  été abattus, notamment pour des raisons de sécurité. Ils avaient une hauteur de 34 m et une circonférence de plus de quatre mètres. Leur âge a été estimé à 220 ans !

IMG_4603

IMG_4607

Ouf ! les "belles jumelles" sont encore là !

IMG_4611

Ici et là il subsiste pas mal de conifères.

IMG_4612

La conclusion est ci-dessous : "La forêt a besoin d'être renouvellée", mais le panneau bien endommagé date d'une autre époque. Une fois encore il faut constater le manque d'informations vis à vis de la population concernée. Celle-ci est une fois encore mise devant le fait accompli. Un citoyen fourmisien résume : « C’est normal, sans informations, les gens voient les dégâts et se révoltent ».

IMG_4613 

En cliquant  ICI  vous pourrez  télécharger le document d'aménagement de la forêt domaniale de Fourmies édité par l'ONF.

Vous y découvrirez entre-autres :

Qu'une consultation des communes concernées a bien eut lieu le 26/11/2014 et qu'un bilan a été dressé en résumant les questions et remarques des élus ainsi que les réponses apportées.

que la réunion de présentation a permis aux équipes techniques des communes de Fourmies et d’Anor de découvrir certains aspects peu connus de la gestion forestière et de la sylviculture. Elles ont souhaité voir se développer un partenariat entre communes, ONF et associations de protection de la nature locales pour améliorer la connaissance de la forêt par les populations locales, notamment en passant par le biais des animations avec les structures scolaires...

Que L'ONF souhaite réduire l’effet de surprise !!!

"Un impact est perçu comme négatif par le fait qu’il est brutal en volume et en temps. L’observateur, le visiteur, surtout s’il est habitué des lieux, voit subitement une partie de sa forêt disparaître. Cette brutalité, liée à la rapidité d’exécution d’une coupe relève de l’effet de surprise. Communiquer sur cette coupe avant de la réaliser, notamment dans les grands blocs de régénération, ou simplement l’annoncer sur place par un grand panneau si cela est jugé nécessaire, une à deux années avant le début des travaux, atténuera cet effet de surprise."

Que des coupes sont programmées sans interruption sur le site à raison de 60 à 80 ha par an jusque 2022 !


 

Ma conclusion :

Tout le monde doit savoir que la situation financière de l'ONF obligera hélas celui-ci à produire et vendre encore plus de bois dans les années à venir !

(A suivre ...)

Posté par CHRIS NORD à 12:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :