16 mai 2019

FOURMIES - Panorama sur la Place Verte

FOURMIES - Panorama

Cette cpa des années trente signée "Mercier" à Hautmont est plutôt rare. Ce n'est pas à priori une vue aérienne, mais plutôt un panorama photographié depuis un point haut situé à proximité.

Posté par CHRIS NORD à 23:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


14 mai 2019

GLAGEON - Un long chantier en cours ...

GLAGEON - Une ferme abandonnée (2)

Cette photo prise rue Charles Desquilbet nous montre une propriété agricole à l'abandon depuis plusieurs années. En 2018, un chantier est apparu et a fait table rase des anciens bâtiments, tandis qu'une surface importante du terrain commençait à être défrichée. Aujourd'hui en 2019 le chantier est toujours en cours sans qu'une quelconque information publique ait été affichée sur les clôtures provisoires en façade de route. De nombreux engins continuent toujours de travailler le sol et on a l'impression que cette opération de viabilisation (1) n'en finit pas !

(1) - Certains chuchotent ici et là qu'il s'agit de créer un lotissement ?

IMG_8034 (2)

De nombreux matériaux de carrière ont été déposés sur le site.

IMG_8035 (2)

N'existerait-il pas une pollution du sol difficile à neutraliser ? 

IMG_8036 (2)

Sur cette autre photo une nappe d'eau apparaît ! S'il s'agit réellement d'un lotissement qui doit voir le jour à cet endroit, alors, lorsque le terrain sera sensé être viabilisé, Il faudra pourtant à nouveau le creuser pour les fondations d'immeubles à venir. Tout cela ne paraît pas très cohérent.

Affaire à suivre ... 

Posté par CHRIS NORD à 17:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

TRELON - Prochain spectacle

didier-porte

Didier Porte

SAMEDI 1er Juin  2019

à 2Oh 30

Salle des fêtes de TRELON

Entrée 15 euros

(gratuite pour les enfants jusque 12 ans)

Réservation en Mairie : 0327 608220

Email : secretariat@ville-trelon.fr

Posté par CHRIS NORD à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mai 2019

GLAGEON - COUPLEVOIE - La Place

 GLAGEON-Couplevoie - La Place (3)

Cette cpa vers les années vingt est rare. Elle nous montre la place du hameau de Couplevoie qui dépend de la Commune de Glageon. 

GLAGEON-COUPLEVOIE (2)

Le même endroit de nos jours

Posté par CHRIS NORD à 22:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2019

TRELON - La fin du bocage ?

 TRELON-Rte de Chimay-2013 (2)

Cette photo date de 2013. Nous sommes ici à la sortie de Trélon, route de Chimay. Au loin on aperçoit les premières constructions neuves d'un lotissement. Devant celui-ci une prairie bocagère. D'un point de vue environnemental, nul doute que ce paysage bocager a favorisé la commercialisation des parcelles proposées. 

IMG_8027 (3)

Le même endroit aujourd'hui. Le lotissement est complet (13 parcelles). Hélas, ici comme dans beaucoup d'endroits, la prairie bocagère a laissé place à la culture. La haie a été arrachée et c'est un rail de sécurité qui l'a remplacé. 

IMG_8029 (2)

De l'autre côté de cette route, le paysage bocager a lui aussi complètement disparu pour laisser place à la culture intensive de la pomme de terre. D'après certains réseaux sociaux, il semble même que beaucoup de nos prairies bocagères ont été vendues à des acheteurs du Bénélux. Et cette appropriation de notre bocage ne semble pas s'arrêter là, au regard de la demande pressante des industriels de l'agro-alimentaire. On sait également que la pomme de terre a besoin de beaucoup d'eau, alors qu'il y a peu de temps, celle-ci était rationnée dans notre région !

IMG_8030 (3)

La vidéo ci-dessous permet de mieux comprendre à quel point les techniques nouvelles qui existent aujourd'hui, permettent une préparation rapide du terrain et adaptée au type de culture choisie.

 

Les sols menacés par les activités humaines

Le sol est une ressource très faiblement renouvelable au sens où sa dégradation peut être rapide (quelques années ou décennies) alors qu'il lui faut plusieurs milliers d'années pour se former et se régénérer. Or, ce dernier siècle a été particulièrement destructeur pour les sols.

https://www.mtaterre.fr

HAYON (13)

Ci-dessus une prairie bocagère l'été. Oiseaux, Insectes, papillons, batraciens, escargots, plantes et fleurs sauvages ... Une biodiversité indispensable à préserver.

(photo prise il y a quelques années, à proximité de l'étang du Hayon) 

Posté par CHRIS NORD à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


09 mai 2019

WALLERS EN FAGNE - Monts de Baives

IMG_8023 (3)

J'ai pris cette jolie photo hier sur le Mont de Baives (Côté Wallers en Fagne). Ces chèvres sont particulièrement adaptées pour l'entretien des pelouses calcaires. Bien que reconnues comme habitat d'intérêt européen, les pelouses calcaires sont des espaces naturels qui tendent à disparaître. Abandon du pastoralisme et généralisation de l'agriculture intensive sont les principales causes de cette régression qui impacte de nombreuses espèces. On sait que cette partie des Monts de Baives a été acquise par le Conservatoire d'espaces Naturels Nord-Pas-de-Calais et que sauf dérogation, elle n'est pas pour le moment accessible aux visiteurs. 

L'autre partie boisée du site (6ha) est située de l'autre côté de la route. Elle a fait l'objet d'une acquisition par la Communauté de Communes du Sud-Avesnois qui a missionné à cet effet l'Etablissement Public Foncier du Nord-Pas-de-Calais. Le site a été récemment  débarrassé des "résineux" (voir lien ci-dessous) et devrait à terme comporter de nouveaux sentiers de randonnée. Le site comprend également une résidence secondaire longtemps abandonnée et qui appartenait autrefois à un particulier. Curieusement, elle est aujourd'hui mise en vente par la Communauté de Communes du Sud-Avesnois et figure sur la page Facebook du Maire de Wallers en Fagne (voir ci-dessous).

C'est d'autant plus incompréhensible au regard des travaux forestiers qui ont été réalisés afin que cette partie du site redevienne ce qu'elle était. Pourquoi ne pas conserver cette maison forestière et en faire la "Maison du Site des Monts" dans laquelle pourrait loger notamment un gardien ou un employé de la Ville ...? De même le matériel d'entretien du site pourrait y être entreposé. Cette solution permettrait de mieux réaménager des sentiers de promenade comme c'était prévu initiallement, sans déranger l'unique résident des lieux.

 

Capture

La maison forestiére des Monts de Wallers en Fagne jouxtant les Monts de Baives est en vente. Elle se trouve dans et sur un milieu écologique exceptionnel. Avec 40 ares de terrain. 3 chambres, 2 salles de bain, garage aménageable, véranda panoramique au sud.

   Contact: mairie.wallers-en-fagne@nordnet.fr 

 

Liens et sous-liens connexes :

WALLERS EN FAGNE - Le Site des Monts de Baives - CHRISNORD TRELON (Nord)

Samedi je me suis rendu sur le site des Monts de Baives. Voici quelques images de ce que l'on peut découvrir depuis la route (côté Wallers en Fagne). J'ai eu l'impression qu'une tornade venait de traverser ce site boisé qui fut longtemps une propriété privée (voir lien en fin d'article).

http://chris59132.canalblog.com

 

Posté par CHRIS NORD à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2019

WIGNEHIES - Une jolie photo de famille en 1950 ***

 

1950 (5) - Copie

Cette superbe photo a été prise à Wignehies en 1950. J'ai alors 4 ans et je suis ici sur le petit vélo à roulettes en compagnie de mes deux frères et ma soeur aînée. 

Posté par CHRIS NORD à 18:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 mai 2019

TRELON - Vue aérienne

TRELON-Vue aérienne

Pour agrandir la carte postale : Clic droit et ouvrir dans une nouvelle fenêtre

Cette très jolie vue aérienne a été photographiée dans le sens est/ouest. Pour la dater précisément, il faut d'abord se référer au nom de l'éditeur (Cim). Ici la signature "Cim" (Combier-Imprimeur-Macon) correspond à la période 1949/1968. Si cette recherche n'est pas assez précise, c'est le cas ici, il faut alors trouver sur la carte postale des détails d'architecture modifiés depuis, sur les immeubles et le réseau routier, notamment lorsque des véhicules y circulent et peuvent être identifiés. Dans cette recherche (voir extrait ci-dessous), j'ai surtout remarqué que près de l'école des garçons (en haut à gauche), celle-ci n'a pas encore fait l'objet d'une extension (CEG), de même, la Gendarmerie proche semble encore en activité et l'immeuble en face (Quincaillerie Guillet) est visible alors qu'il a été rasé ensuite. Compte tenu de tous ces éléments, je peux affirmer que cette cpa date de la fin des années 50.

cim

TRELON-Vue aérienne bis

Extrait de la cpa sur l'école, la Gendarmerie et la quincaillerie 

Posté par CHRIS NORD à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2019

AVESNOIS - INVASION 40

 

123344553_o

A l'approche du 8 mai 2019 dont-on va célébrer le 74ème anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie , j'ai pensé à consacrer un article sur notre région frontalière avec la Belgique qui fut la première envahie.

En ce mois de Mai 1940, il se joua aux confins de la Thiérache une partie d'un enjeu capital : Rien moins que le sort de la France, et le sort même de l'occident. La frontière perdue, ce fut la ruée vers l'ouest des divisions blindées allemandes, impatientes d'atteindre la mer, résolues à anéantir le Groupe d'armée du Nord (le fer de lance de nos forces) et le précieux corps expéditionnaire britannique. Nous le savions. Il importait donc de tenir ces avants-postes, afin de freiner l'offenssive allemande et si possible d'en casser l'élan.

7ème Panzer Division (2)

 

Notre système de défense (Ligne Maginot) avant l'invasion :

Au cours de l'année 1935, les militaires construisent le premier blockhaus de la région à Solre le Château au lieu-dit "Le Riamé", situé à gauche de la route Solre-Hestrud. Il est camouflé par un hangar en tôles construit par dessus. Des trappes sont prévues en face des créneaux de tir. Puis viendront d'autres édifices : Blockhaus de la Perche-à-l'Oiseau, de la Gobinette, de Trieux-du-Chêneau, des Garennes, de Mon-Plaisir, de l'Épine, de la Ferme-aux-Puces, de la Ferme-des-Fils-de-Fer, de la Ferme Clavon, de Trieux-Anicole,  du Garde-de-Willies,  de Beaumont, des Beaux-Monts, de Liessies, de la Croix-de-Trélon, de Champiau, de Sainte-Hiltrude, du Beau-Chêne, du Fond-Saint-Jean,  de la Route-de-Willies, du Fond-Madame. Outre ces blockhaus , un nombre impressionnant de petits ouvrages et postes d'observation furent également mis en place. 

Cependant en 1939 on se hâte aussi de décoffrer les derniers blockhaus dont les coulées viennent d'être terminées ! "Il ne viendrait plus jamais à l'esprit de personne de supposer que nous pourrions ne pas avoir le temps d'aménager ces ouvrages nouveaux. Et puis, un grand chef n'a-t-il pas dit aux hommes : "Vous savez, c'est chez lui que nous irons battre le boche. Jamais il ne viendra par ici."

  Ci-dessous quelques photos de ces blockhaus locaux enocore visibles de nos jours :

 Blockhauss Solre le Château (2)

Solre le Château

Blokhaus Liessies (2)

Liessies

BLOKHAUS TRELON

Trélon

Entre les blockhaus et la frontière furent également installés des fourneaux de mines de différentes tailles, en quatre endroits : Deux sur la Place d'Epinoy, deux à la sortie d'Epinoy vers Clairfayts, deux au centre de Clairfayts, deux au Pont du Moulin de Clairfayts ... 

 Avec une telle ligne de défense, on se disait que jamais, ils ne passeraient ! 

Le Grand vide :

Cependant, l'évènement le plus dramatique pour le 84è RIF ne se passe pas dans son secteur. La 4ème DINA (division infanterie Nord Africaine) qui occupait les blocs face à la trouée de Chimay, est appelée à monter au front de la Meuse. Son départ laisse inoccupés les blocs dont les clefs ont été déposées en Mairie de Trélon !

Cette décision a sans doute été prise parce qu'on croit qu'avec cette "DINA" on va sûrement arrêter les Allemands dans leur progression. D'ailleurs, si la manœuvre échoue, cette division pourra reprendre sa position de défense de la frontière. Mais l'histoire se voile la face de voir ainsi l'Oise dégarnie de toute défense, alors que de tout temps, ce fut un couloir d'invasion.

Dans la nuit du 13 au 14 mai 1940, le GQG décide d'affecter la 1ère DINA à la 9e Armée; le Général Billotte (GA1) ne donne l'ordre que le 15 au matin. A 15 h, le Général Corap fait diriger en camions, au départ de Valenciennes,les troupes déjà débarquées et à 16h, le Gal Giraud précise que la 1ère DINA occupera les blocs non gardées de la trouée de Trélon, depuis cette ville jusqu'à l'étang de la Galoperie, au sud. Elle passe ainsi sous le commandement du Gal Martin, du 11ème CA, qui est chargé, depuis le matin, de coordonner le défense.

Le lendemain 14 mai 1940, il est proposé au Cdt Bersuder, 10 canons de 25 qui seront le soir à Ramousies (ils n'arriveront jamais) et des munitions à sa disposition au parc d'armée. D'autre part, deux divisions sont prévues pour renforcer son bataillon et combler le vide : La 4e DI et la 9ème DIM prélevées sur la 7ème armée. Le GQG étend d'ailleurs le commandement de la 101e DIF jusqu'à Anor et annonce l'envoi de 5 bataillons d'instruction stationnés dans l'Aisne pour tenir l'espace de Trélon à Anor. Il lui promet également de livrer les armes anti-chars nécessaires, mais elles sont à Senlis !

Ni les effectifs, ni les armes n'arriveront !

Le 15 Mai 1940 : Toute la IXème Armée (Général Corap) reflue, ses trois corps d'armée défaits. Celui du centre, le XIème Corps (Général Martin) est liquéfié. De Dinant à Macon, il a échoué à se rétablir, harcelé il est vrai, bousculé sans cesse et enfoncé par trois Panzerdivisionen. Du nord au sud : La 7ème, la 6ème, la 8ème. Ces deux dernières formant le Corps blindé Reinhardt. Le 15 mai, la 7ème, celle de Rommel (la fameuse "Division fantôme) est à Cerfontaine. Impensable : La 6ème, ce même 15 mai est à Wallers-Trélon, et la 8ème tate Momignies.

A 19h.30 dans la soirée, Trélon-Anor est vide de toute défense cohérente. Suivant les récentes instructions du Gal Giraud, les soldats en repli de la 1ère DLC et de la 4ème DINA se regroupent. Au sud, le 151e RIF tient les blocs à partir des "Anorelles"(500 m au sud de l'étang de la Galoperie). Nous n'avons nulle trace de ce 151e RIF. De quelle forteresse dépendait-il ? Aucune trace dans les "Grandes Unités Françaises" notamment. 

Le 16 Mai 3h. 30 : Au milieu de la nuit arrive l'avant-garde de la 1ère DINA, le 91e GRDI qui prend position sur la LPR entre l'Etang de la Folie et le chemin Landry-chant des Oiseaux. Au sud de cette dernière route, la situation n'a pas évolué. Certains éléments de la 4ème DINA retrouvent les endroits qu'ils ont quittés voici quelques jours et s'apprêtent à les défendre, notamment près d'Anor.

A 12h. Le 28e RTT est arrivé et se situe au nord de Trélon, le 91e GRDI s'est déplacé au sud d'Ohain, dans l'attente du 5e RTM qui est en route. Le Lt Lagarde se dirige vers la Galoperie où il est prévu qu'il occupera les deux blockhaus au sud de l'étang. Vers midi les Allemands attaquent devant les 1e et 3e Cies, au milieu des réfugiés, l'ennemi tate le terrain. Le combat ne sera pas très long et à peine évoqué dans le journal de campagne du 28e RTT.

A 16h30. L'ennemi ouvre le feu sur tous les ouvrages défensifs, s'infiltre dans les bois et se dirige vers Ohain avec 3 ou 5 chars qui viennent anéantir de nombreux ouvrages défensifs mal protégés. Les fantassins du 151e RIF évacuent les blockhaus des Anorelles et se replient sur Anor. Une pièce ennemie de 77 tue tous les occupants de l'ouvrage-sud de l'étang de La Galoperie. Les allemands s'infitrent ensuite dans le bois des Anorelles, forçant le Lt Lagarde à porter sa défense au Sud-Ouest de l'étang.

Vers 18h30 c'est au tour du 28e RTT de recevoir le choc allemand sur les 6e, 3e et 1e Cies. Elle sera stoppée partout avec l'aide de la batterie de 155 de ce secteur, des mortiers de 85 du régiment et des tirs de flanc de la 7ème Cie. L'ennemi ne poursuit pas son attaque et relève ses morts et blessés. Plus au sud, les allemands qui se sont infiltrés dans Ohain sont repoussés par le 1/5e RTM qui vient d'arriver. Tout au sud, la 4ème DINA nettoiera Anor à l'aube du 17 mai. La situation se rétablit en faveur de la France puisque le 1/27e RTA débarque aux environs de Glageon, à l'est de Trélon.

Trieux de Melsart 001 (2)

Le 17 Mai 6h : Le renfort attendu de la 1/27e RTA occupe le terrain entre Trélon et Anor.

Dès l'aube, les Allemands attaquent au Nord de l'étang de La Folie. La résistance de la 7ème Cie est très sérieuse.

A 7h les 6e, 3e et 1e Cies subissent d'importants bombardements qui préludent à l'assaut Allemand. En effet, des chars ennemis se présentent devant les 1e et 3e Cies à gauche et à droite de la route de Macon-Trélon. Les blockhaus de la 1ère Cie sont maîtrisés.

Vers 10h, l'attaque se porte plus intensément sur les 3e et 6e Cies. 

A 11h la 3ème Cie du 27e RTA est envoyée dans ce secteur. Hélas le flanc sud du 28e RTT est découvert car le 5ème RTM a subi une forte attaque de chars et s'est replié. Les 2e et 3e Cies du 27e RTA vont défendre  le flanc du 28e RTT. A 11H, tout au sud à Anor, la 4 ème DINA se replie vers La Capelle.

A 17h les combats oont fait rage tout l'après-midi. Les soldats français ont défendu la frontière avec courage: "durant plus de deux heures. Ce sera une empoignade atroce où de part et d'autre, les combattants feront preuve d'un courage inhumain, hors mesure" dit le journal de campagne du 28e RTT.

A 20h Le 1/27e RTA a couvert la retraite des troupes du 28e RTT qui viennent de quitter le champ de bataille et va se retirer à son tour. Le colonel Trabila, commandant de ce régiment, quitte Trélon vers 20h 30. Il s'en va vers la mort qu'il trouvera trois jours plus tard à Wassigny.

Ci-dessous quelques très belles et rares photos "couleur" absolument inédites prises par les allemands lors de l'éxode des populations frontalières et prisonniers militaires.

 Invasion 40 - Colonnes de prisonnier français (2)

Colonne de prisonniers Français 

Invasion 40 - Mitraillages par l'aviation allemande (2)

Invasion 40 - L'évacuation (2)

Invasion 40 (3)

Invasion 40 5 (2)

Cette photo nous montre la détresse de cette famille confrontée à la guerre 

Invasion 40 6 (2)

Ici ce viel homme quitte sa maison en emportant avec lui tout ce qu'il peut !

Invasion 40 8 (2)

Invasion 40 Evacuation (4)

La Pierre du souvenir :

trelon_memorial 

Une  stèle commémorative sera érigée en 1992 entre Trélon et Ohain

IMG_8005 (2)

Elle est dédié aux combattants de la 1ère Division d'Infanterie Nord Africaine qui les 16 et 17 mai 1940 interdirent à l'offensive allemande la trouée de Trélon au prix de 132 militaires morts pour la France et de plusieurs centaines de bléssés.

NDLR : Outre ma documentation personnelle, les autres sources d'informations utilisées concernent un document dactylographié du discours patriotique prononcé par Roger Donnart le dimanche 17 Mai 1992, à l'occasion de l'inauguration d'une stèle commémorative entre Trélon et Ohain (voir ci-dessus), ainsi que des extraits de son livre : 5 jours en Thiérache 16-20 Mai 1940. 

Liens connexes :

AVESNES SUR HELPE - Invasion 40 *** - CHRISNORD TRELON (Nord)

Voici des nouveaux documents-photo qui iront rejoindre ceux que j'ai déjà édités (voir liens). Ils concernent la bataille de chars du 17 mai 1940 dans la rue de Landrecies à Avesnes sur Helpe. Tous les chars visibles font partie de la 25ème BCC.

http://chris59132.canalblog.com

 

La Destruction de Maubeuge en Mai 1940 - CHRISNORD TRELON (Nord)

Elles concernent la destruction de Maubeuge lors de l'invasion allemande en mai 1940. Après le bombardement de la Luftwaffe, la 28e division d'infanterie de la Werhmacht s'occupera d'incendier les bâtiments épargnés. Le centre ville historique sera détruit à 90%. Ci-dessous, voici la vidéo de laquelle sont tirés les extraits ci-dessus.

http://chris59132.canalblog.com

 

TRELON - L'Invasion Allemande en Mai 1940 *** - CHRISNORD TRELON (Nord)

C'est un véritable document historique que je vous propose aujourd'hui. Il s'agit d'une photo inédite et sans doute unique qui nous montre une longue colonne de soldats Français qui ont été faits prisonniers, sans doute lors de l'offensive allemande du 17 Mai 1940 et des jours qui suivirent.

http://chris59132.canalblog.com

 

GLAGEON - Invasion 40 *** - CHRISNORD TRELON (Nord)

Après la Bataille de France du 10 mai au 22 juin 1940, les photos de colonnes de prisonniers Français sont rares et cette photo prise à Glageon est d'autant plus intéressante qu'elle nous montre entre autres des soldats faisant partie des troupes coloniales.

http://chris59132.canalblog.com

 

30 avril 2019

TRELON - Le Château de la Huda

TRELON-Maison des Enfants -Façade ouest avant extension

Cette cpa des années trente est plutôt rare. Elle nous montre la façade ouest du château de la Huda qui fut construit en 1875. C'est une association qui rachètera la propriété pour la transformer en préventorium en 1922.

Posté par CHRIS NORD à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,