01 février 2011

TRELON - La Rue Victor Hugo

On découvre ici une superbe carte postale très animée au début du XXe siècle. Il faut dire qu'à cet endroit existe le carrossier Delabye-Pépin et en face le Bazar. Ce carrossier devait sans doute utiliser le bâtiment qui jouxte la maison au premier plan est qui est aujourd'hui occupée par le Crédit Agricole. Le bâtiment a été rasé tout comme la maison au fond.

TRELON_Delabye_P_pin

j'ai déjà édité un article concernant la maison Delabye-Pépin, vous pouvez le retrouver accompagné d'une facture à entête de cet artisan, en cliquant sur le lien suivant :

http://chrisnord.sportblog.fr/811444/TRELON-La-Fabrique-de-Voitures-DELABYE-PEPIN/

TRELON_Rue_V_Hugo

La même prise de vue aujourd'hui. La maison du fond et l'atelier du carrossier ont été rasés pour faire place à des logements locatifs.

Cliquer sur les photos pour zoomer

Posté par CHRIS NORD à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 janvier 2011

TRELON - L'Industrie métallurgique

Cette plaque de cheminée en fonte est un exemple d'une fabrication traditionnelle de l'Avesnois. Elle est appelée également taque à feu. Elle a probablement été coulée pour marquer l'influence de la famille de Mérode sur la sidérurgie locale au XVIIIe et XIXe siècle. notamment au Hayon à Trélon. Le blason représenté est celui d'Herman de Mérode. On sait également que la puissante Abbaye de Liessies possédait une fonderie de taques à Féron, notamment au Pont de Sains.

taque_a_feu

A Eppe-Sauvage, ce sont les descendants d'une ancienne famille du Hainaut, les Polchet, qui pratiqueront leur savoir-faire sidérurgique et métallurgique au Voyaux près d'une forêt et d'un étang. C'est à cet endroit que se trouve leur château. Ils contribueront ainsi à la prospérité du village et à l'enrichissement intérieur de l'église. Une pierre tombale du milieu du XVIIIe siècle nous indique que François et Charlotte Polchet sont inhumés dans cette église.

img085

La fonderie Lobet s'établit à Trélon à la fin du XIXe siècle. Elle fonctionnera jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale. Elle fabriquera entre-autres des plaques d'égout dont on peu voir ci-dessous un exemplaire avec signature (cliquer sur l'image pour zoomer). Le minerai local faisant défaut (Ohain et Couplevoie), c'est désormais avec une fonte importée qu'il faudra travailler.

img089

D'après une étude réalisée en 1927,  le nombre d'entreprises métallurgiques a considérablement diminué dans le sud-Avesnois, il subsiste :
à Anor : Victor Poitte et les Forges de Milourd, à Fourmies : Quatre  fonderies (Delsaux, Dorvillers, Noiret et Pétiaux) ainsi qu'une chaudronnerie en fer (Pamart), et enfin la fonderie Pierre Ansiau à Trélon (sans-doute le successeur de la fonderie Lobet).

Nouveau : En cliquant sur les photos vous les agrandissez dans la même page

30 janvier 2011

ANOR - La Neuve Forge

C'est Philippe III de Croy qui concéda en 1564 le droit déjà donné en 1512 d'établir des forges et fourneaux à Anor, le terrain et les eaux nécessaires pour ces usines et le droit d'extraire minières et minerai dans toute la terre d'Avesnes. Les forges d'Anor tiraient leur minerai à Ohain.

ANOR_Etang_de_la_Neuve_Forge1

Tout comme la forge de la Galoperie fondée par Jean Galopin de Mons (1564), elle était exploitée par les Frères Desprez en 1830, la forge de la Lobiette qui existait en 1692, Milourd qui fut fondé vers 1670 et démolie par les guerres puis reconstruite en 1742 (Depret), la Neuve Forge  existait en 1689 et payait une redevance de 200 florins, en 1830 elle était exploitée par Polchet de Chimay.

ANOR_Etang_de_la_Neuve_Forge

Sujets connexes :

http://chrisnord.sportblog.fr/714051/ANOR-L-Etang-de-la-Neuve-Forge/

http://chrisnord.sportblog.fr/705733/TRELON-Les-mines-de-fer-vers-1826/

http://chrisnord.sportblog.fr/848079/AVESNOIS-Statistiques/ 

Posté par CHRIS NORD à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2011

WIGNEHIES - La Rue Jean jaurès

WIGNEHIES_Rue_Jean_Jaur_s1

Cliquer sur l'image pour zoomer

Cette carte postale des années 70 nous montre l'artère principale de Wignehies. Au début du XXe siècle elle s'appelait Rue Nationale. C'est la rue la plus commerçante du village. Au premier plan la supérette "Corso", au fond on aperçoit le magasin "Teddy" qui a déballé sa marchandise à l'extérieur. J'ai édité d'autres articles sur cette rue, vous pourrez  y découvrir  le magasin "Aux Gourmets" ainsi que la Quincaillerie Mascart, en cliquant sur les liens ci-après :

http://chrisnord.sportblog.fr/754002/WIGNEHIES-La-Rue-Jean-Jaures/

http://chrisnord.sportblog.fr/815630/WIGNEHIES-La-Rue-Jean-Jaures/

Posté par CHRIS NORD à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2011

TRELON - La Rue A.Briand

TRELON_Rue_A

Sur cette cpa du milieu des années trente, on découvre deux cafés côte à côte (Friart et Demagny-Hardy). Trois automobiles genre Peugeot 201 sont stationnées devant ces deux cafés. A noter que l'éditeur de cette carte postale est le photographe Trélonnais  Drouard qui  succéda à Narcisse Leroy.

TRELON_Rue_A

Sur cette photo prise aujourd'hui les deux cafés n'existent plus. L'un d'entre-eux a été transformé en salon de coiffure. Mais comment a t-on pu délivrer un permis de construire pour cette extension commerciale en plein centre-ville, face à la Mairie ?
A côté se trouve une belle demeure  qui date de 1907, elle est aujourd'hui à vendre. Bâtie pour le pharmacien Gillion elle a appartenu ensuite à la famille Knidler-Falleur.

Vous pouvez découvrir l'extension de ce café peu de temps après son édification, cliquer sur ce lien :

http://chrisnord.sportblog.fr/564607/TRELON-Le-Commerce-Local/

Posté par CHRIS NORD à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 janvier 2011

TRELON - Carte-Souvenir

TRELON_Carte_Souvenir1

Voici une très jolie carte postale "Souvenir" très légèrement différente de celle déjà parue et que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien :

http://chrisnord.sportblog.fr/775796/TRELON-Cartes-Souvenir/

A cette époque le voyage par chemin de fer est en plein essor. C'est un moyen rapide et confortable pour effectuer des déplacements. La ligne Maubeuge-Fourmies  a été crée en 1885. Elle cessa de fonctionner le 23 Août 1914 pour redémarrer ensuite le 6 Juin 1919. La guerre terminée, l'automobile et les transports en commun vont eux aussi se développer et  menaceront à terme la suprématie du train.

Posté par CHRIS NORD à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

AVESNES SUR HELPE - La Route de Maubeuge

AVESNES_Route_de_Maubeuge

Cette belle cpa animée du début du XXe siècle nous montre ce qu'était cet endroit avant l'édification d'un pont. Ce dernier, appelé pont supérieur (ci-dessous), permettra plus tard de franchir les voies de chemin de fer.

AVESNES_Le_Pont

D'autres articles sur ce pont sont parus, il sont  visibles en cliquant sur ces liens :

http://chrisnord.sportblog.fr/826890/AVESNES-SUR-HELPE-Vue-aerienne/

http://chrisnord.sportblog.fr/787090/Avesnes-sur-Helpe-Le-Pont-superieur/

Posté par CHRIS NORD à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 janvier 2011

FOURMIES - Vues Aériennes

FOURMIES_Vue_A_rienne

Voici deux cpa aériennes des années cinquante. Elle témoignent d'un passé industriel glorieux et ne nous montrent qu'une infime partie des nombreuses usines qui existaient à Fourmies, mais aussi dans tout le Sud-Avesnois,

FOURMIES_Trieux_de_Villers

 

Malheureusement l'essor économique de notre région fut stoppé brutalement en 1914 par la guerre. L'occupant dévasta notre industrie textile à presque 90%.

img084

Ci-dessus, un bel exemple de destruction systématique d'un Tissage mécanique par les Allemands (1917) ...

SAINS_DU_NORD_Vue_a_rienne

... ou dans cette usine de Filature et Tissage de jute à Sains du Nord (Pécquériaux)

SAINS_DU_NORD_Usine_Pecqueriaux___Copie

Avant et après le départ des Allemands.

SAINS_DU_NORD_Usine_Pecqueriaux

Suite à un rapport dressé aussitôt l'armistice par une Commission chargée de rendre compte des dévastations, il apparait que 75 usines, en activité en 1914, ont été visitées, à savoir :

55 filatures de laine peignée avec 735.500 broches
13 tissages de laine avec 3550 métiers mécaniques à tisser
1 peignage de laine de 55 peigneuses
3 filatures de laine cardée représentant 6000 broches
2 tissages de laine cardée avec 10 métiers
1 usine de jute de 1800 broches et 70 métiers

Sur ces 75 usines, seules 5 filatures de laine peignée et une de laine cardée ainsi que le peignage  Droulers subsistaient encore et pouvaient redémarrer après de  sérieuses réparations du matériel.
Quand aux autres usines, elles avaient été ou incendiées ou démolies, ou complètement dépourvues de leur matériel, qui avait disparu ou avait été brisé. Les machines à vapeur ont été soit cassées, soit détériorées tout comme les générateurs. Les bâtiments sont dans un état désastreux. Les coffres-forts ont été fracturés, les livres de fabrication, d'échantillonnage, les collections, les références représentant un labeur de 30 ans, ont été emportés en Allemagne. Le stock considérable et nécessaire au fonctionnement de ces usines, a été confisqué. Plus globalement pour la région, c'est la totalité des 15000 métiers à tisser qui ont été détruits !

(Sources : Etudes publiées par la Fondation de la Société Industrielle à Fourrmies-1927)

J'ai édité d'autres articles sur l'industrie textile, cliquer sur ce lien :

http://chrisnord.sportblog.fr/707614/FOURMIES-L-Industrie-Textile/

21 janvier 2011

WIGNEHIES - L'Ecole du Terne

Combien sont-ils à être encore en vie sur cette photo de classe ?
Les survivants sont octogénaires aujourd'hui.

WIGNEHIES_Ecole_1931

Beaucoup de souvenirs vont s'éveiller chez ceux qui ont fréquenté cette école.

WIGNEHIES_Ecole

WIGNEHIES_Ecole1

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Posté par CHRIS NORD à 22:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2011

TRELON - La Verrerie Blanche

C'est avec beaucoup de plaisir que je viens de me rendre acquéreur d'un document sur le web, via un site de ventes aux enchères. Merci à un autre Trélonnais (qui se reconnaîtra) de s'être effacé dans cette enchère. Un extrait de ce document nous montre pour la première fois sur mon blog, une très jolie gravure de ce qu'était la verrerie blanche à la fin du XIXe siècle. Ce plaisir est d'autant plus grand que j'ai vécu sur ce site durant 30 années et dans trois habitations différentes. De tous ces bâtiments il ne subsiste aujourd'hui que la maison de direction (restaurée en 1966) et qui se trouve au premier plan à droite, le magasin d'emballage et d'expéditions qui a été transformé en garage (anciennement Peugeot), les anciens bureaux et magasins transformés en logements (à l'intérieur du site) ainsi qu'une partie des maisons d'ouvriers au premier plan à l'extrême gauche (près du magasin Carrefour). Au fond, il subsiste également les bâtiments de l'ancienne poterie et les étuves. Ces derniers servent aujourd'hui d'abri aux chevaux et au bois du château. Quand je suis arrivé à Trélon en 1950, la grand halle aux fours était détruite, seule subsistait encore la cheminée qui fut rasée peu de temps après.

TRELON_Verrerie_Blanche___Copie

Verrerie_Blanche__2_

Verrerie_Blanche3

saint_pansard_trelon__2_1968_et_1970___Tr_lon__Gilbert_Vitrant___1____Copie

Je remercie Gilbert Vitrant, fidèle visiteur de mon blog, qui m'a envoyé ces deux photos prises à l'occasion de la Saint-Pansard de 1968. On peut voir que la maison du concierge vient d'être démolie pour créer une station-service et agrandir l'entrée du garage.

saint_pansard_trelon__2_1968_et_1970___Tr_lon__Gilbert_Vitrant___4_

A droite la maison de direction vient tout juste d'être restaurée

Vous pouvez découvrir tous les articles déjà parus à ce sujet sur mon blog, en cliquant sur les liens ci-dessous :

http://chrisnord.sportblog.fr/796135/TRELON-Le-Plan-Cadastral-de-1881/
http://chrisnord.sportblog.fr/836652/TRELON-La-Verrerie-Blanche/
http://chrisnord.sportblog.fr/645759/TRELON-La-Rue-Clemenceau/

 


Posté par CHRIS NORD à 12:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,