19 mars 2012

TRELON - Le Château de Mérode ***

TRELON - Le Château - Copie

Cliquer sur la photo pour zoomer

C'est un véritable document historique que je vous propose de découvrir aujourd'hui. En effet, il s'agit d'une carte-photo allemande que je viens d'acquérir dans l'est de la France. La qualité de l'original étant très bonne, je l'ai remastérisé afin de le rendre plus actuel et plus précis dans les détails. La scène date de 1916, durant l'occupation du château par l'armée allemande. Au premier plan à gauche, on peut voir un panneau indiquant la direction de la Kommandantur, au centre, un groupe de militaires. Sur le perron aujourd'hui disparu flotte le drapeau de l'empire Allemand. Chaque Kommandantur disposait d’un poste composé de quelques gendarmes, encadrés par un sous-officier. Ils étaient chargés de la circulation et de la sécurité, prêtaient main-forte lors des réquisitions, réprimaient les fraudes et surveillaient la population. Au début de 1918, le Grand Quartier Général Allemand est transféré à Avesnes-sur-Helpe, en vue de l’offensive allemande de printemps. L’Empereur Guillaume II lui-même s’installera alors au Château de Mérode, tandis que le général Hindenburg résidera à la sous-préfecture d’Avesnes et Ludendorf et sa suite à Dourlers, Dompierre et Saint-Hilaire (cliquer ici). 


29 janvier 2012

AVESNES SUR HELPE - Guerre 1914-1918

AVESNES-Occupation allemande

L'arrivée du Kaizer au Grand quartier général (immeuble de la Caisse d'Epargne) dont le général Hindenburg fut chef d'état major de Mars à septembre 1918. Les allemands quitterons les lieux en novembre 1918.

AVESNES-Occupation allemande2

Le Général Hindenburg s'incline respectueusement devant l'Empereur Guillaume II, quelques jours avant la fuite de ce dernier pour les Pays-Bas (cliquer ici).

AVESNES-Occupation Allemande (2)

Discussions sur le perron du Grand Quartier Général

AVESNES-Occupation Allemande4

Le Commandement suprême allemand :

De gauche à droite : Hindenburg, le Kaiser Guillaume II et Ludendorff en promenade dans les rues d'Avesnes.