10 mai 2017

Le Département du Nord en 1911

Merci à Marie-José Danel, une ex Fourmisienne, qui m'a fait parvenir ces quelques pages d'un vieux manuel scolaire de géographie  humaine, physique, économique et administrative daté de 1911. Celui-ci était sans doute destiné à l'usage des enseignants puisqu'il détaille mois par mois le programme, peut-être à destination des élèves  en fin d'études primaires de cette époque.

NB : Pour agrandir les pages de ce manuel, clic droit de la souris sur le document, puis : 

"Ouvrir dans une nouvelle fenêtre"

le NORD 1911 4[1736]

 

le NORD 1911 1[1733]

On apprend (décembre) qu'il existe à Féron des sources d'eau minérale non exploitées

le NORD 1911 2[1734]

Ici on peut lire (janvier) que l'arrondissement d'Avesnes a un climat Vosgien. Les hivers y sont très rigoureux et qu'il y gèle même en été. On y fait de l'excellent beurre et du fromage renommé. En histoire (février) on y évoque la bataille de Wattignies.

le NORD 1911 3[1735]

En mars on apprend les divisions administratives du département (voir carte). (Avril) Il est fait mention que l'arrondissement d'Avesnes produit beaucoup de blé et d'avoine et que les terrains primaires de ce même arrondissement sont composés de grès, calcaire bleu ou gris. On y élève également beaucoup de chevaux. La forêt de Trélon (3300 ha) est également évoquée.

le NORD 1911 6[1738]

 

En mai, dans le chapitre "Industrie-Commerces" la présence de mines de fer à Glageon-Trélon-Fourmies-Ohain est également signalée, ainsi que les filatures de Fourmies et environs, les verreries de Fourmies et Trélon.

En juin on étudiera les voies de communications : Canaux, chemins de fer.

le NORD 1911 5[1737]

le NORD 1911 7[1739]

Pour terminer, en juillet en étudiera l'organisation administrative, la population ainsi que les célébrités et monuments publics. A cette époque le département du Nord compte 1.961.781 habitants

(2.587.128 aujourd'hui) 

le NORD 1911 8[1740]

A Trélon on dénombrait alors 3889 habitants, au rythme de la hausse du département, Trélon devrait compter aujourd'hui plus de 5000 habitants. Cette proportion est valable pour l'ensemble des communes du sud du département. Ainsi à Fourmies on devrait compter  plus de 18000 habitants au lieu des 12.500 d'aujourd'hui.