22 août 2011

Monnaies de nécéssité

Comme en 1870, la première guerre mondiale a complètement désorganisé l'économie et la monnaie en vigueur dont la contrepartie était basée sur les réserves d'or et d'argent. Les pièces d'or, d'argent et même de bronze furent  thésaurisées par les particuliers. L'État cessera leur frappe. Dès 1914, pour palier le manque de liquidités, l'état autorisera les chambres de commerce, unions commerciales, villes et communes à émettre des bons de monnaie n'ayant cours que localement, et en particulier chez les commerçants.

ANOR-Monnaie de nécéssité
FOURMIES-Monnaie de nécéssitéCi-dessus un superbe bon de monnaie de 10 francs émis par la ville de Fourmies signé par Ephrem Coppeaux qui fut maire de 1908 à 1931.

    TRELON-Monnaie de nécéssité                TRELON-Monnaie de nécéssitéA

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après guerre, on trouve parfois des pièces de nécessité communes à deux villes, comme ici Fourmies et Trélon qui  y ont réuni leurs blasons.


 FOURMIES-Monnaie de nécéssité1 OHAIN-Monnaie de nécéssité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ci-dessus, à gauche,  un exemplaire de jeton-monnaie en carton !

(ville de Fourmies)

WIGNEHIES-Monnaie de nécéssité 1

Ces bons de monnaies peuvent être facilement imités. Sur ce joli bon de 5 frs émis par la commune de Wignehies, une mention particulière a été ajoutée afin de dissuader d'éventuels faussaires.

Posté par CHRIS NORD à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,