19 avril 2017

FERON - Paysage champêtre

BLOG199

Le nom du village de Féron doit sans doute son nom au fer que l'on extrayait autrefois sur son territoire. Il existait en effet des fourneaux pour la fonte du fer. Ces petits établissements appartenaient à l'Abbaye de Liessies ainsi que la totalité du village. A Couplevoie, hameau voisin, une minière ouverte en 1733, occupait 437 ouvriers. C'était alors une des plus riches du Hainaut (subsiste encore aujourd'hui le nom de la rue de la Minière. Les fourneaux de Féron fabriquaient notamment des plaques de cheminée appelées aussi "taques" que l'on trouve encore dans certains immeubles de la région (voir lien). A Trélon, Glageon (Laudrissart) et Ohain on exploitait également le fer. En 1748, on compte 3 fourneaux et 6 forges à Trélon où subsiste encore le nom de la rue du Fourneau, peut-être en référence au premier fourneau qui serait apparu près de l'étang du Hayon, en bordure de la forêt vers 1400. L'église de Féron date de 1614, c'est une des rares églises fortifiées de l'Avesnois.

Lien connexe :

TRELON - L'Industrie métallurgique - CHRISNORD TRELON (Nord)

Cette plaque de cheminée en fonte est un exemple d'une fabrication traditionnelle de l'Avesnois. Elle est appelée également taque à feu. Elle a probablement été coulée pour marquer l'influence de la famille de Mérode sur la sidérurgie locale au XVIIIe et XIXe siècle. notamment au Hayon à Trélon.

http://chris59132.canalblog.com

 

Posté par CHRIS NORD à 17:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,