16 août 2018

VOUS AVEZ DIT RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?

A l'heure où l'on évoque le réchauffement climatique de notre planète, surtout depuis l'épisode caniculaire que nous venons de vivre, particulièrement entre mi juillet et le 7 août pour notre région, il faut savoir que l'été 1911 en France fut une fournaise qui dura deux mois et demi et fit 40.000 morts ! (principalement des enfants en bas âge).

Canicule 1911

La photo ci-dessus parue le 14 août 1911 nous montre une partie des 40 à 50 locataires de l'Impasse Mortagne à Paris qui passaient leurs nuits sur les trottoirs ! (Photo parue le 14 Août 1911). 

Canicule en France

On est surpris de constater qu'à cette époque, malgré la chaleur accablante,  il n'est pas de bon ton de tomber la veste et encore moins de porter une chemisette ! Heureusement le chapeau de paille est à la mode !

Parlait-on alors de réchauffement climatique ?, pour ma part je parlerai plutôt d'accident climatique !

Ci-dessous le lien complet de l'excellent site Rétronews : 

L'été 1911 en France : deux mois et demi de fournaise et 40 000 morts

En 1911, les Français vivent deux mois et demi d'extrême sécheresse et de températures anormalement élevées. Une canicule parmi les plus longues de l'histoire qui fera quelque 40 000 morts, principalement des enfants en bas âge.

https://www.retronews.fr

Posté par CHRIS NORD à 16:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


14 août 2018

La France à la fin du XIXe siècle

Groupe d'enfants en 1913

Chacun sait ici au fil de ces pages, combien je m'intéresse à l'histoire locale de notre région, à l'aide de documents et photos qui s'y rattachent, de la fin du XIXe jusqu'à la fin du XXe siècle. Aujourd'hui , une fois n'est pas coutume, je vous propose des documents étrangers à notre région, car ceux-ci nous renseignent sur ce que pouvait-être la vie des enfants des villes, issus d'une classe sociale défavorisée, notamment en matière d'habitat insalubre, d'hygiène et de malnutrition. Naturellement, la délinquance  se développant, la seule réplique des autorités de cette époque fut la punition et même l'emprisonnement. En effet , des prisons pour enfants furent créées et dans lesquelles des enfants de 14 ans étaient particulièrement mal traités. (voir lien ci-dessous) 

 Le 28 février 1884, Félix Platel dénonce à nouveau violemment ce sinistre lieu :  

« La Petite-Roquette, c'est la maison cruelle !

C'est là que, nuit et jour, l'État,de connivence avec la Loi, commet des crimes contre l'enfance. [...]

Je signale au visiteur l'air hébété des enfants et leur œil morne, sec, cerné de noir… Un adulte deviendrait fou après trois mois de cet isolement cellulaire.

Je ne sais pas de spectacle plus navrant que l'enfant faisant tout seul rouler en rond son cerceau dans le préau, sorte de puits. C'est l'unique récréation du petit être. »

La Petite Roquette, ou la terrible " prison des gosses " de Paris

Au XIXe siècle, la prison de la Petite Roquette, située en plein cœur de Paris, est l'une des prisons pour enfants les plus redoutées de France. Nombreuses sont les voix qui s'élèvent pour dénoncer le cruel traitement qui leur est infligé.

https://www.retronews.fr

 Prison_de_la_petite_roquette_et_cimetiere_du_pere-lachaise

La Prison de la Petite Roquette et le Cimetière du Père-Lachaise en 1850 - source : Delcampe-WikiCommons

L'écrivain Jean Genet y fut brièvement incarcéré en 1925 à l'âge de 15 ans. Il évoque cette période de sa vie dans son autobiographie romancée, Miracle de la rose.
 
Les mineurs délinquants y demeureront jusqu’en 1930. La Petite Roquette deviendra ensuite une prison pour femmes. L’État décidera de sa démolition en 1973.

Un square y est aménagé et inauguré en 1975 ; il porte toujours le nom de « Square de la Roquette ». 

 

NDLR : Merci à l'excellent site "Rétronews" qui a publié dernièrement ce reportage consacré à cette prison . 

23 juillet 2018

BEAUREPAIRE SUR SAMBRE - Fête de l'âne 2018

 Le matin une belle brocante se déroulait dans la rue principale du village. A proximité de l'église avait lieu l'exposition asine, concours d'attelage, courses d'ânes, concours du plus bel ânon. Défilé-parade, banquet des ânes. Une animation sous chapiteau géant, apéritif concert avec l'harmonie municipale de Prisches et restauration.

IMG_7240

IMG_7245

IMG_7218

IMG_7219

IMG_7220

IMG_7222

 IMG_7224

IMG_7226

IMG_7232

IMG_7233

IMG_7234

IMG_7235

IMG_7236

IMG_7239

 IMG_7241

IMG_7251

L'apéritif-concert de qualité ainsi que la restauration à un prix abordable furent appréciés de tous.

 IMG_7217

Avant de partir j'ai photographié la vieille église restaurée récemment. 

Posté par CHRIS NORD à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2018

Carnet de voyage - La Presqu'île de Crozon ***

LA PRESQU'ÎLE DE CROZON

 Comme chaque année à la même période estivale, je viens partager avec vous mon carnet de voyage. 

La croix de la presqu'île de Crozon étend ses deux bras face au grand large, séparant la rade de Brest de la baie de Douarnenez. Nulle part ailleurs, si ce n'est à la pointe du Raz, la côte et la mer n'atteignent à plus de sévère beauté. On y contemple avec fascination l'à-pic vertigineux des falaises, la coloration des rochers et la violence des lames qui se brisent éternellement sur les récifs. Ce joyau préservé de la côte bretonne et ses extraordinaires panoramas valent assurément le voyage (*** Guide Michelin).

C'est dans ce merveilleux endroit que j'ai résidé au village-vacances (BTP) idéalement situé sur la commune de Camaret s/Mer.

IMG_7188

 Vue prise depuis mon balcon vers la gauche)

IMG_7189

(Vue prise depuis mon balcon vers la droite)

IMG_6971

(Vue de face du village-vacances BTP) 

IMG_6975 

La plage

IMG_6977 

Les rochers de la plage

IMG_6979

IMG_6983

Le joli petit port de Camaret

IMG_6986

La Plage

IMG_6981

Après avoir connu une grande activité de pêche tout au long du vingtième siècle avec son apogée dans les années soixante grâce à la pêche à la langouste, Camaret est actuellement devenu un incontournable port de plaisance et escale de tourisme.

IMG_6992

IMG_6993

Sur le sillon on peut découvrir des bâteaux échoués qui sont volontairement exposés, en témoignage d'une riche activité portuaire aujourd'hui révolue.

IMG_6995

IMG_6996

 IMG_7004

L'église de Rocamadour veille sur le port ...

 IMG_7006

... tout comme la tour Vauban qui vient d'être restaurée.

LE SITE NATURELDE PEN HIR

 Pointe de Pen hir

Le village-vacances se situe dans l'anse (Plage de Veryac'h). Un chemin mène à la pointe de Pen-hir mais je vais utiliser le sentier pédestre au milieu de la lande qui y mène également. Pen Hir est constitué de roches d'origine sédimentaire datées à - 475 millions d'années. Ces grès proches de quartzites sont très résistants et forment les principales pointes de la prequ'île de Crozon. 

 IMG_7200

A Pen hir les milieux naturels sont des landes composées principalement de bruyères et d'ajoncs. Ces landes et ces roches  magnifiques sont classées et protégées.

IMG_7199

Ici j'ai même remarqué la présence de chèvrefeuille sauvage très odorant. 

IMG_7096

 LE VILLAGE DE LOCRONAN :

IMG_7012

De par l'architecture remarquable de l'ensemble de ses maisons datant du XVe au XVIIIe siècle, Locronan fait partie des plus beaux villages de France. De nombreux films y ont été tournés. A l'entrée du village on découvre l'église Saint Ronan et la chapelle accolée qui abrite le gisant de Saint Ronan.

IMG_7016

La Place et son puits

 IMG_7014

IMG_7036

IMG_7042 

 IMG_7034

IMG_7027

  

IMG_7030

Ici un calvaire traditionnel Breton. 

LA POINTE DE PEN HIR

Bien que très accidenté, le sentier côtier qui mène à la Pointe de Pen hir mérite d'être emprunté car il offre des paysages fantastiques. Comme à chaque sortie, qu'elle soit pédestre ou en car, un guide nous accompagne.

IMG_7098

 IMG_7099

La plage de l'Hôtel vue d'en haut

 IMG_7104

Au loin nous apercevons un imposant mémorial...

 IMG_7080

... dédié aux Bretons de La France Libre.

 IMG_7089

A cet endroit le site de la Pointe de Pen Hir est somptueux avec ses falaises qui plongent dans les flots souvent tumultueux.

 IMG_7105

 IMG_7106

 IMG_7121

Nouvelle promenade en groupe vers le Musée mémorial qui se trouve à proximité du Village-Vacances.

 IMG_7125

Bien que l'endroit ne soit pas particulièrement adapté à un débarquement des Alliés durant la seconde guerre mondiale, le "Mur de l'atlantique" se prolongeait sur les côtes Bretonnes. Et ici comme ailleurs on trouve de nombreux vestiges d'ouvrages défensifs construits par les allemands.

IMG_7124

IMG_7207

  IMG_7128

IMG_7206 (2)

 IMG_7130

Au loin on aperçoit un sémaphore de la Marine Nationale.  

IMG_7136

Sur le route du retour nous croiserons des alignements de menhirs situés à proximité du Village-Vacances. Ils sont datés de 3000 à 2500 av. J.-C.  Les alignements ne comportent plus de nos jours que 65 menhirs qui s'étendent  sur plus de 200 m, alors qu'un recensement en 1793 en dénombrait 700 selon le livre des Antiquités du Finistère !

MUSEE DE L'ECOLE RURALE DE TREGARVAN

C'est une nouvelle excursion en bus qui va nous emmener jusqu'au Musée de l'Ecole rurale de Trégarvan, dont le village est situé à l'entrée de la presqu'île (environ 35 kms), dans le Parc Naturel Régional d'Armorique. 

IMG_7143

Nous découvrons ici cette ancienne école (filles à gauche et garçons à droite) reconvertie en musée.

  IMG_7142

Ici le potager de l'enseignant qui servait autrefois pour les "leçons de choses".

IMG_7145

L'intérieur des salles de classe a été scrupuleusement reconstitué.

IMG_7144

Ce que nous ignorions, c'est que nous allions prendre place sur ces pupitres pour effectuer une dictée d'époque à l'aide du porte-plume et des encriers en porcelaine remplis pour l'occasion !

 TREGARVAN

 IMG_7150

L'épreuve fut redoutable et à la fin de cette dictée, la correction qui suivit fut sans pitié ! C'est ainsi que je fis deux fautes d'orthographe et beaucoup de "pâtés" plus ou moins absorbés par des buvards d'un autre temps ! Heureusement ma voisine de pupitre qui n'était autre que mon épouse fit zéro fautes et permit ainsi de sauver l'honneur.

 IMG_7147

Ici et là on trouve de larges vitrines derrière lesquelles sont reconstituées les pièces à vivre de l'instituteur.

IMG_7148

DOUARNENEZ (suite et fin)

Cette dernière excursion en bus durera une journée et nous emménera à Douarnenez qui fut longtemps un port de pêche et le premier port sardinier breton au début du XXe siècle avec près de 800 chaloupes, soit le quart de la flottille de tout le littoral breton. La  conserverie "Petit navire" y est installée.  J'ai visité l'interréssant Musée à terre et à flots ainsi que la conserverie artisanale Kerbriant.

IMG_7070

Visite de la Conserverie artisanale

LE MUSEE A QUAI

Le Musée à quai  présente une exceptionnelle collection de bateaux et d'objets marins.

IMG_7063

IMG_7062

IMG_7060

IMG_7059

LE MUSEE A TERRE

 Il invite à voyager à travers les cultures maritimes du monde entier. Ci-dessous une partie des nombreux exemplaires exposés :

IMG_7044

IMG_7045

IMG_7049

IMG_7054

IMG_7052

 IMG_7057

F I N

18 juin 2018

Le Petit journal ***

Une du Petit journal

« Les méfaits de l'autobus », Une du supplément illustré du Petit Journal, 2 juin 1907 - source : RetroNews-BnF 

À la fin du XIXe siècle, Le Petit Journal est l'un des quotidiens les plus lus en France. Fort de ce succès, son directeur Hippolyte Marinoni introduit en 1890 une nouveauté révolutionnaire, permise par l'usage de rotatives perfectionnées : l'illustration couleur en pleine page. Une innovation technique qui ne va pas faire augmenter le prix, fixé à un sou (cinq centimes), ce qui garantit au titre le maintien d'une forte audience populaire.

C'est le début de l'âge d'or du journal, dont le tirage va dépasser le million d'exemplaires dans les années 1890 (il annonce même 5 millions de lecteurs en 1899). Le supplément en couleur du vendredi va alors en devenir l'emblème.

Pour la première fois, l'actualité est mise en scène avec un réel souci de détail et surtout, un sens du spectaculaire inédit. Les Unes sanglantes, effrayantes, horribles, vont se succéder sous le crayon de dessinateurs talentueux, dont le plus fameux est sans doute Henri Meyer. Pour le spectateur d'aujourd'hui, elles offrent une sorte de concentré de toutes les terreurs de l'époque.

A l'aide du lien ci-dessous, découvrez une sélection des unes "sanglantes" du Petit Journal : 

Plaire en déplaisant : Les Unes sanglantes du Petit Journal

Crimes, attentats, catastrophes... Avec ses Unes choc, le supplément illustré du Petit Journal a su mettre habilement en scène les peurs de la Belle Époque. Et ainsi, multiplier les ventes.

https://www.retronews.fr

 

Posté par CHRIS NORD à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


31 mai 2018

TRELON - Coucher de soleil

IMG_6929

(Hier soir 30 mai 2018 - Photo réalisée sans trucage)

Clic sur l'image pour l'agrandir

Posté par CHRIS NORD à 08:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2018

Un printemps explosif !

Aubépine

Un printemps "explosif"a favorisé la floraison de l'aubépine  dans mon jardin. Je l'ai rarement vue aussi belle !

(Clic droit "ouvrir dans une nouvelle fenêtre")

Posté par CHRIS NORD à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mai 2018

Carnet de voyage - Val de Loire ***

IMG_6668

Le Château du Clos Lucé (Entrée et accueil) 

Après avoir évoqué dans ces pages ma visite au Château d'Amboise en 2013,  j'étais de nouveau en Val de Loire du côté d'Amboise, mais pour découvrir un autre château édifié en 1471, celui du Clos Lucé où vécut Léonard de Vinci.

IMG_6712

Vue côté jardins

IMG_6707

Vue côté jardins

Ci-dessous quelques photos réalisées à l'intérieur du château :

IMG_6671

IMG_6673

IMG_6672

La chambre de Marguerite de Navarre

IMG_6675

Ici un buste de François Ier en armure (Vassé) 

IMG_6676

Un aperçu de la chapelle

IMG_6670

François Ier reçoit les derniers soupirs de Léonard de Vinci âgé de 67 ans.

 (Tableau de Ingres)

IMG_6679

IMG_6680

Les deux tableaux ci-dessus sont présents dans l'atelier reconstitué du peintre. 

IMG_6681

IMG_6683

IMG_6686

Le Cabinet de travail

 IMG_6691

La cuisine 

IMG_6699

 IMG_6692

 IMG_6693

Le char d'assaut

Un ensemble blindé sur 4 roues devant être entraîné par la force humaine ou animale. Tout autour des canons dont les tireurs sont protégés. En haut une tourelle d'observation.

"Ce char d'assaut, mieux que les éléphants,  pourra semer la terreur dans la cavalerie de l'énnemi. Des hommes grimpés sur ces machines et équipés d'armes à feu mettront en fuite la troupe adverse".
(Léonard de Vinci, Codes Atlanticus)
 

IMG_6694

   IMG_6696

IMG_6698

IMG_6700

 IMG_6701

IMG_6703

A la sortie du château, et avant de visiter le parc, j'ai pris la photo ci-dessous qui nous montre la proximité du Château du Clos Lucé avec celui d'Amboise que l'on aperçoit au fond (environ 400m).

IMG_6709

LE PARC 

IMG_6744

Le parc est remarquable et sa visite est incontournable

IMG_6723

Au cours de la promenade, on peut y découvrir des portraits diaphanes de Léonard de Vinci ...

IMG_6757

... dont celui-ci, particulièrement réussi. 

IMG_6721

  On y découvre également des reproductions grandeur nature de dessins du génial inventeur : Ici le grand pont de chêne à double travée avec sa structure innovante en triangulation, largement employée aujourd'hui.

IMG_6727

Il faisait particulièrement chaud en ce début mai, cette promenade fut donc très agréable à l'ombre des grands arbres, dans la fraîcheur de cet espace naturel où les sources jaillissent de la roche en s'écoulant en cascades.

IMG_6734

Canon à tir en éventail

IMG_6735

Char d'assaut

IMG_6736

Embarcadère

IMG_6737

Roue à écureuil

IMG_6747

Il faut parfois lever la tête car même les arbes accueillent des reproductions. 

IMG_6745

IMG_6743

Le pigeonnier

IMG_6730

A l'intérieur du Parc on peut voir une exposition dans  la Halle muséographique.

IMG_6748

Hélas, le temps passe trop vite et je prends encore quelques photos-souvenir d'Amboise avant de partir :

IMG_6758

La Chapelle du Château

IMG_6763

Le Pont sur la Loire

IMG_6765

Vue générale

F I N

Posté par CHRIS NORD à 19:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2018

TRELON - Mon pommier

Pommier maison

Une étoile blanche est leur fleur

Qu'Avril peut brûler d'une haleine.
Le Chinois en peint la pâleur
Sur les tasses de porcelaine.

Elle n'a pas d'odeur ; elle est
Délicate, charnue et grasse ;
Blanche et mate comme le lait,
Aussi légère que la grâce.

Elle semble s'enorgueillir
Du fragile trésor du germe.
Il faut la voir sans la cueillir
A cause du fruit qu'elle enferme.

Cependant sur le front aimé
Qui s'éclaire de l'embellie,
Pas une seule fleur de mai
N'est, à vrai dire, aussi jolie.

Albert-Merat (extrait)

Posté par CHRIS NORD à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 mars 2018

A propos de l'extension d'une carrière ... et de ses nuisances !

" Un passage en force qui est sollicité par un lobby local "

NDLR :  Toute comparaison avec des situations similaires autres qu'à Bellignies n'est n'est pas nécéssairement fortuite !