CHRISNORD TRELON (Nord)

20 novembre 2019

TRELON - La Fanfare Municipale en 1951

TRELON-Ste Cécile

(Pour agrandir la photo : Clic droit sur l'image et choisir l'option "ouvrir dans une nouvelle fenêtre")

Actuellement je souhaite rééditer d'anciennes photos N&B grâce à la colorisation. Bien qu'imparfait pour le moment (Le procédé n'en est qu'à ses débuts), il devrait permettre à terme d'obtenir des résultats plus satisfaisants. La photo ci-dessus date de 1951. L'Harmonie Municipale a été créée en 1864 sous le nom de Sté de Musique de Trélon pour s'appeler ensuite Fanfare Trélonaise en 1881. Au XXe siècle, c'est dans les années 80 qu'elle prendra le nom d'Harmonie Municipale.  André Barbet (présent sur cette photo) l'a dirigée pendant 30 ans. L'Ecole Municipale de Musique porte désormais son nom.

A cette époque c'est Georges Mahy qui est Maire, il est présent sur cette photo (au centre sous le drapeau et porte des lunettes). Pèle-mèle j'ai reconnu : Jean Bosquet, Stéphane Carpentier, Marcel Noiret, Bernard Amand, Pierre Meunier, Paul Béghin,  Louis Bobo, Serge Roze, Georges Danis, Paul Traulet, Gabriel Lesur, Jacque Houze, Gaston Petit ... 

NDLR : Il est toujours possible de laisser un commentaire sous cet article afin de le compléter ou apporter des rectifications le cas échéant. 

Posté par CHRIS NORD à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 novembre 2019

TRELON - Marché de Noël

TRELON-Marché de Noël

Posté par CHRIS NORD à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 novembre 2019

TRELON - Commerces d'autrefois

RIGAUT-LACOCHE

Cette entreprise spécialisée dans la vente de produits laitiers fut créée en 1900. Elle était installée 19 rue Emile Zola et fut en activité durant 83 ans.

19 Rue Zola TRELON

 Le même endroit de nos jours

NDLR : Merci à Guy Degrelle de m'avoir remémoré l'existence de cette entreprise.

Posté par CHRIS NORD à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2019

TRELON - L'Ecole des garçons en 1923

3064

(Photo prise dans la cour intérieure)

Posté par CHRIS NORD à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

AVESNOIS - A propos des risques sismiques dans notre région

19707128lpw-19707314-embed-libre-le-teil-ardeche-france-montelimar-lafarge-seisme-tremblement-de-terre-catastrophe-naturelle-carriere-jeanrobert-grasso-isterre-sciences-geoazur-irsn-jpg_6676397

On sait que notre région n'est pas à l'abrit des séismes, j'ai d'ailleurs le souvenir d'en avoir ressenti un chez moi à Trélon en 1995 à 4h du matin !. Récemment, le 11 novembre, un séisme a touché les départements de la Drôme et de l'Ardèche en provoquant d'importants dégâts. Selon les scientifiques il pourrait avoir été causé par l'activité humaine, notamment au regard de la présence d'une carrière.

Liens connexes : 

Séisme en Ardèche : Des éléments troublants mettent en cause l'activité humaine

Le tremblement de terre de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter qui a frappé la Drôme et l'Ardèche lundi 11 novembre pourrait avoir été provoqué par l'activité humaine. Les scientifiques en tout cas étudient la thèse. L

https://www.midilibre.fr

 

Séisme en Ardèche : une origine humaine est-elle en cause ?

Cinq jours plus tard, certains secrets du séisme qui a causé d'importants dégâts dans le Sud-Est de la France restent enfouis. Lundi, peu avant midi, une secousse d'une magnitude de 5,4 a ébranlé les alentours de Montélimar, dans la Drôme et l'Ardèche. Au moins quatre personnes ont été blessées, tandis que de nombreux bâtiments ont subi d'importants dégâts.

http://www.leparisien.fr

Dans un document de travail, qui a été consulté, la « cellule post-sismique », nom du collectif de chercheurs qui se mobilisent après un tremblement de terre en France, s'interroge précisément : « La présence de la carrière en activité située au-dessus de la faille supposée avoir rompu ne peut-elle pas avoir contribué au déclenchement du séisme ? » La carrière de calcaire en question, qui se situe entre la commune du Teil et de Viviers, à quelques kilomètres de Montélimar, est la propriété du groupe Lafarge. Il s'agit même du site historique de l'entreprise, exploité depuis 1833. En 2018, la société avait demandé et obtenu un renouvellement ainsi qu'un permis d'extension de son exploitation.

Bizarreries ? 

Alors qu'un séisme de magnitude 4,8 s'est produit le 11 novembre à 11 km de Montélimar, Les scientifiques ont relevé plusieurs bizarreries, notamment la présence de failles visibles en surface pour un séisme de cette intensité.

Si les chercheurs explorent cette piste en particulier, c'est qu'ils ont relevé certaines bizarreries autour du séisme du 11 novembre. La première est sa très faible profondeur. En effet, les mesures sur le terrain rapportent que l'événement est survenu entre un et deux kilomètres dans la croûte terrestre.  Or, c'est très étonnant pour un pays comme la France où les séismes se situent généralement entre 5 et 20 kilomètres de profondeur. Une faible profondeur est une particularité que l'on retrouve lors des séismes induits par l'activité humaine, souligne Jean-Robert Grasso, membre du laboratoire ISTerre (université Grenoble-Alpes), spécialiste du sujet. 


 L'autre particularité qui intrigue les sismologues, c'est le très faible nombre de répliques. En effet, " Après un choc principal d'une magnitude de 5, on pouvait s'attendre à beaucoup plus de répliques". 

 D'où un questionnement sur l'origine du séisme en relation avec son caractère très superficiel », indique encore le « collectif post-sismique » dans son dernier bilan.

 Lafarge Granulats (France)

Le site Lafarge vu du ciel

NDLR : A la lecture de ces articles de presse, et en attendant les conclusions définitives des enquêteurs, j'ai bien sûr imaginé qu'un pareil "scénario catastrophe" pouvait également se produire chez nous. En effet, la carrière présente à Glageon a elle aussi obtenu  une autorisation d'extension sur le territoire de Glageon et Trélon, avec  l'accord des maires concernés, officiellement pour des raisons de maintien de l'emploi existant. Toujours est-il qu'à terme, le Sud-Avesnois, comprenant notamment les communes de Glageon, Trélon et Wallers en Fagne est entrain de devenir un  terrain d'extraction du calcaire sans limites et ce n'est pas rassurant. Tout ceci sans évoquer les problèmes liés à l'environnement, à l'hydrologie et surtout aujourd'hui au développement de l'activité induite du transport terrestre qui a lui aussi pris des proportions inquiétantes et qui ne peut éviter la traversée difficile et réglementée du Centre-ville de Trélon qui n'est plus adapté à une telle circulation aujourd'hui, notamment au regard d'un passage alterné et des sorties d'écoles présentes sur le parcours.

 

Carte de sismicité (France)

 

Posté par CHRIS NORD à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15 novembre 2019

FOURMIES - L'Institution Saint-Pierre

Capture

Cette jolie cpa nous montre la Schola de l'Institution Saint-Pierre vers la fin du premier quart du XXe siècle. "Schola"  est un mot latin signifiant « école » ou « groupe ». C'est en général une maîtrise de chant composée d'enfants et d'adultes.

Posté par CHRIS NORD à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Photo-souvenir des années 50

Sans titre

Cette très jolie photo publicitaire me rappelle bien des souvenirs de ma jeunesse dans les années cinquante.

Posté par CHRIS NORD à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

FOURMIES - Cours d'E.P.S au Collège dans les années 60

FOURMIES-Années 60

On découvre ici une jolie photo des années 60 initialement en N&B mais colorisée grâce aux nouveaux procédés actuels. Elle nous montre une classe de jeunes filles du collège, encadrées notamment par le professeur d'EPS Jean Juge ici à droite. J'ai connu celui-ci lorsque je fréquentais le Lycée à cette époque. Bien connu des anciens Fourmisiens, Il est décédé en 2009 à l'âge de 84 ans.  

Posté par CHRIS NORD à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

ANOR - La Mairie et les Ecoles

ANOR - Ecole et Mairie

Cette cpa date du début du XXe siècle. Telle que je vous la présente, elle n'existe pas ! En effet des moyens de colorisation permettent aujourd'hui d'obtenir ce résultat.

Posté par CHRIS NORD à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2019

GUERRE 14-18 - La victoire et la paix retrouvée

Depuis un certain temps, des chaînes TV diffusent de nouvelles archives cinématographiques qui ont été colorisées. Ce fut le cas pour la commémoration du 8 Mai 1945, et actuellement dans le cadre de la commémoration du 11 novembre 1918. De même on a pu découvrir également des images d'archives sur la guerre d'indochine. A chaque diffusion, j'ai transformé en photos absolument inédites, certaines scènes de ces films qui me sont apparues intéressantes, afin de les partager en primeur avec vous.

La Libération de l'Alsace-Lorraine en 1918 *** 

Capture d’écran (3)

Capture d’écran (4)

Capture d’écran (6)

Capture d’écran (515)

Capture d’écran (521) 

Capture d’écran (524)

Georges Clémenceau et Raymond Poincaré 

Capture d’écran (525)

Prisonniers allemands

Capture d’écran (526)

Colonne de prisonniers allemands

Capture d’écran (529)

Remise de décorations

Capture d’écran (530)

Remise de cadeaux aux pupilles de la nation

Capture d’écran (533)

Le Président Wilson des Etats-Unis d'Amérique

Capture d’écran (535)

Capture d’écran (537)

Capture d’écran (543)

Le défilé de la victoire de la France et de ses alliés en 1919

Capture d’écran (545)

Capture d’écran (546)

 Une étape du Tour de France en 1919 dans une France dévastée 

Ils partirent à 67, ils arrivèrent à 10 !
C'est un Wallon vivant en Flandre (Firmin Lambot) qui gagna le premier Tour de France de l'après-Première Guerre mondiale. Une course dantesquetrop longueavec un règlement trop sévère, des vélos trop lourds roulant sur des routes et chemins dégradés par les années de guerre.

Capture d'écran (538)

 Capture d'écran (547)

REIMS ville martyre de la guerre

Capture d'écran (548)

Ici en bord de mer, on fête enfin la paix retrouvée