CHRISNORD TRELON (Nord)

TRELON - Prochain spectacle

TRELON-Spectacle1

Guillaume Bats

TRELON SPECTACLE

Posté par CHRIS NORD à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


27 mars 2017

TRELON - Un nouveau site internet à découvrir :

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir ce nouveau site : 

Accueil - Château de Trélon

Probablement situé à l'emplacement de l'ancienne forteresse du XVe siècle, le château de Trélon a bénéficié au fil des générations d'importantes transformations, soignant sans cesse l'architecture. Les siècles ont légué cette majestueuse demeure de style Louis XIII, à la riche ornementation et aux collections de mobilier, tapisseries, porcelaine de Sèvres et d'œuvres d'art superbes.

https://www.chateaudetrelon.com

Jeudi 6 avril 2017: Venez assister au direct de l’émission de France 3 à 09H50 

Posté par CHRIS NORD à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

WILLIES - Promenade printanière

IMG_4620

Ce 26 Mars fut une journée très printannière et c'est à Willies que j'ai pris cette photo.

IMG_4621

Ici on aperçoit la Mairie de ce petit village qui compte moins de 150 habitants.

IMG_4622

J'ai découvert ce petit bâtiment témoin encore debout d'une autre époque. Cette ancienne étable avec sa grange ne pouvait accueillir que quatre ou cinq vaches. On remarque la présence d'une gerbière qui est une ouverture dans le mur d'un grenier pour passer les gerbes ou le foin.

IMG_4623

Juste de l'autre côté de la route on découvre un mode d'élevage contemporain.

IMG_4624

Combien de vaches laitières cette exploitation peut-elle accueillir ? C'est alors que j'ai fait le rapprochement avec le petit bâtiment agricole d'autrefois qui permettait à une seule famille de subsister. Avec beaucoup d'autres, Il faisait partie dans les années 50 des petites exploitations qui allaient disparaître de nos campagnes jusqu'au début des années 60, entraînant ainsi une baisse de 50% de la population active agricole. Cette diminution étant en partie liée par la forte demande d'ouvriers dans les villes, dont les conditions de vie plus confortables attireront beaucoup de jeunes notamment issus du monde agricole.

IMG_4627

Le nombre de bâtiments est impressionnant et fait penser à un site industriel ...

IMG_4625

... avec hélas des déchets sur le bord même de la route !!!

Posté par CHRIS NORD à 09:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mars 2017

TRELON - L'Estaminet de l'Arbre vert ***

Capture

Cette belle et rare cpa nous montre un aspect de la rue Victor Hugo telle qu'elle était au début du XXe siècle. Melle Edouardine Sauvage pose devant l'entrée de son estaminet. L'immeuble à gauche n'existe plus car à cet endroit sera bâti un peu plus tard un genre de manoir moderne appartenant à un médecin. Comme souvent à cette époque on remarque que la chaussée est particulièrement grasse après la pluie, tout comme les trottoirs qui paraissent très dégradés, voire inutilisables.

TRELON-Rue Victor Hugo

Voici le même endroit de nos jours. L'immeuble qui abritait l'estaminet est encore debout, mais ce n'est pas le cas des 3 habitations contiguës qui ont été rasées.

Posté par CHRIS NORD à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2017

LIESSIES - Exposition

LIESSIES EXPO

Posté par CHRIS NORD à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


TRELON - L'Etang de La Folie ***


TRELON La Folie

Cette superbe cpa colorisée et très animée date des années trente. Le panorama est remarquable car il offre une vue plongeante sur ce site magnifique situé au cœur de la forêt.

Quelques liens parmi beaucoup d'autres : 

L'Etang de la Folie

Ce pavillon de chasse a fait l'objet de nombreuses cartes postales, mais celle que je vous présente aujourd'hui est inédite. En effet, elle offre la particularité de nous montrer un monument érigé sur un petit terre-plein, juste devant le pavillon.

http://chris59132.canalblog.com

 

TRELON - L'Etang de La Folie - CHRISNORD TRELON (Nord)

Le 10 avril dernier, le Club des Amis de La Maison de La Fagne, à Wallers en Fagne, organisait une sortie très intéressante à destination de l'étang de la Folie. Comme le montre le plan ci-dessous, les 38 hectares de l'étang sont répartis sur le territoire de Trélon et Wallers en Fagne (limite territoriale en jaune).

http://chris59132.canalblog.com

 

TRELON - L'Etang de La Folie - CHRISNORD TRELON (Nord)

Ces deux cpa du début du XXe siècle nous montrent le pavillon de chasse de l'Etang de la Folie aujourd'hui disparu. Ce dernier était occupé par un Garde-forestier particulier chargé de la surveillance de la forêt privée dans ce secteur.

http://chris59132.canalblog.com

 

TRELON - L'Etang de la Folie - CHRISNORD TRELON (Nord)

Les cpa sur cet étang et l'établissement hôtelier qui y était implanté sont très nombreuses. J'ai eu l'occasion d'en éditer une bonne partie (voir liens ci-dessous). Celle ci-dessus, dans une version colorisée, est plutôt rare. Elle doit dater du début des années trente.

http://chris59132.canalblog.com

 

Posté par CHRIS NORD à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2017

EPPE-SAUVAGE - La Journée de la ruralité

Journée de la Ruralité1

ATTENTION : IL FAUT RESERVER SOIT PAR TELEPHONE OU PAR MAIL

Invitation Journée de la Ruralité

Posté par CHRIS NORD à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2017

LORSQUE J'ETAIS JURE D'ASSISES

Le récit que je rapporte ci-dessous me concerne mais il est également lié à un homme de l’Avesnois. Il s’agit du célèbre avocat pénaliste Me Eric Dupond-Moretti qui est né le 20 avril 1961 à Maubeuge.  

Dupont-moretti

Eric est orphelin de père (ouvrier métallurgiste) à l'âge de quatre ans, c'est sa mère (femme de ménage), d'origine italienne, née Moretti, qui élèvera seule le petit Éric. Pour lui rendre hommage, il prendra, dès sa première affaire, le patronyme de Dupond-Moretti. Très tôt le jeune Éric se montre si indiscipliné que sa mère le confiera après la classe de sixième aux curés de l'institution Saint-Pierre à Fourmies (Nord). Il deviendra pour un temps un premier de classe très brillant. Mais, la rébellion reprenant le dessus, l'élève Dupond-Moretti stagnera au rang des élèves moyens. C'est dans un autre lycée catholique, Notre-Dame-de-Valenciennes, qu'il décrochera son bac avec mention assez bien.

En ce qui me concerne, tout commence le 20 Mai 1996 l'orsque j'appris la nouvelle par la Mairie : Je venais d'être tiré au sort pour figurer sur la liste préparatoire annuelle des jurés d'assises. J'étais âgé alors de 51 ans.

C'est le 2 juin 1997 qu'un courrier de La Cour d'Assises du Nord à Douai confirmera ce tirage au sort accompagné d'une notice d'information très détaillée (indemnisation, perte de salaires ...)  ainsi que d'un relevé des audiences devant se dérouler entre le 8 septembre et le 1er octobre (dates, horaires, représentants du Ministère public, défenseurs ...). J'allais donc être mobilisé 3 semaines (hors samedis et dimanches). Je devais donc prendre des dispositions auprès de mon employeur ainsi que pour le transport (heureusement je possédais un véhicule). Mais aussi fallait-il prévoir un hébergement car il était hors de question d'effectuer le trajet Trélon/Douai chaque jour, d'autant que certains délibérés pouvaient parfois se prolonger tard le soir. Heureusement un de mes fils résidait alors à Trith Saint Léger, ce qui me permit de raccourcir les nombreux déplacements.

Sur le relevé d'audiences j'avais relevé 7 affaires : 2 pour meurtres, 1 pour assassinat, une pour viols par ascendant légitime, 1 pour vol avec arme, recels de vol, association de malfaiteurs, 1 pour tentative de meurtre, et surtout une audience de la Cour d'assises des mineurs avec pas moins de 7 jeunes inculpés pour viols en réunion.

Lorsque je fis mon premier déplacement, j'étais assez stressé. Pas de GPS à cette époque. C'est avec un plan sommaire que je me rendis à Douai, non sans avoir peiné pour trouver une place de stationnement. J'étais également un peu inquiet : Dans combien d'audiences allais-je être retenu ? Combien de temps  pouvait durer une audience ? sans parler des délibérés dont certains s'avéreront très tardifs. Une seule chose me réconforta quelque peu : En effet,  j'appris qu'un autre tirage au sort avait lieu avant chaque affaire. Les jurés présents venaient de différents endroits du département : Cambrai, Douai, Marcq en Baroeul, Estaires, Anzin, Rouvignies, Hellemmes, Sin le Noble, Dunkerque, Auberchicourt ... et moi de Trélon dont le nom était méconnu de tous !

France3

(Photo France3)

Dans tous les cas il fallait se présenter le matin au début de chaque affaire pour participer à cet autre tirage au sort. La Présidente utilisait un petit sac à partir du quel était tirés les noms des neuf jurés retenus pour l'affaire du jour. Au bout du compte je fus tiré au sort pour siéger dans 5 affaires sur sept !

J'ai également découvert que certains jurés, particulièrement des femmes, étaient tirées au sort mais se trouvaient souvent récusées par des avocats de la défense dès le début de l'audience.  C'est ainsi que je me souviens d'une femme (enseignante) qui ne fut jamais retenue comme juré durant les 3 semaines de cette session. Elle était particulièrement déçue. J'ai toujours pensé que son sexe et sa profession n'étaient pas pour plaire aux avocats de la défense, particulièrement dans des affaires de mœurs, ce qui est parfaitement inacceptable.  Bien sûr c'était-il y a 20 ans, mais aujourd'hui ne parlerait-on pas de discrimination ? Il faut également signaler que les jurés récusés ou qui n'avaient pas été tirés au sort, étaient libres de rentrer chez eux ou de rester dans la salle pour assister à l'audience.

La première affaire concerne un meurtre à coups de tournevis dans le crâne. Je vous épargnerai les détails. Par contre on ne nous a pas épargné les photos "couleurs" qui passaient obligatoirement de main en main parmi les jurés.

assises 1 001

La seconde affaire concerne une jeune femme qui fut violemment frappée puis une fois mise au sol eut le crâne écrasé par les talons d'une chaussure. Là aussi clichés couleurs à l'appui !

assises 4 001

La troisième affaire concerne des viols répétés par ascendant légitime.

asssises 001

Ma rencontre avec Me Dupont-Moretti :

La quatrième affaire  concerne des vols avec arme, vol et recel de vol, association de malfaiteurs.

Enfin la cinquième affaire concerne 7 mineurs pour viols en réunion.

C'est à l'occasion des deux dernières affaires que j'ai vu pour la première fois Maître Dupond-Moretti. Il n'avait pas encore la réputation d'aujourd'hui mais était déjà très en vue dans le milieu judiciaire. Il défendait un des 7 prévenus dans la quatrième affaire. Je me souviens même qu'un jeune enfant avait été pris en otage lors de la fuite des malfaiteurs, ce qui constituait une circonstance aggravante. Il paraissait sympathique mais très nerveux. Il sortait souvent pour fumer. Lors de sa longue plaidoirie face au jurés il m'avait visiblement choisi et continuait de plaider face à moi, sans me quitter du regard. C'est alors qu'à un moment, ne sachant plus trop argumenter la défense de son client il commença à interpeller l'ensemble des jurés sur leurs responsabilités en cas de condamnation, toujours en me fixant du regard. N'appréciant pas ce changement de comportement j'ai alors décidé de tourner la tête en signe de désapprobation. Il comprit immédiatement qu'il venait de commettre une erreur et se mit finalement à perdre ses moyens jusqu'à bafouiller. Je me rappelle très bien qu'il a dit :"Je ne sais plus quoi dire". Ce qui était de toute évidence un aveu d'échec. Il ne parviendra pas cette fois ci à éviter la condamnation de son client.

C'est surtout  l'affaire des mineurs inculpés de viol, jugée à huis clos qui sera particulièrement longue (6 jours) et éprouvante. J'e me souviens que la mère de l'un d'entres-eux était arrivée en pleurs en compagnie de son fils qui comparaissait libre et avait trouvé un emploi depuis les faits qui lui étaient reprochés. La victime était également dans la salle. Malgré mes efforts lors du long délibéré qui suivit, il repartira menotté dans un fourgon cellulaire en direction de la prison. Il faut savoir qu'à cette époque l'appel en Cours d'assises n'existait pas.  A noter également que la peine encourue est divisée par deux pour les mineurs.

Photo 20minutes

Une partie de la Salle d'audiences. J'occupais un des sièges bleus à gauche.

Les délibérés :

A chaque audience terminée,  nous nous retirions avec la cour dans une immense pièce autour d'une très grande table pour délibérer sur la culpabilité ou non des prévenus. Nous prenions d'abord un café pour se détendre un peu et échanger librement entre nous après des longues heures d'audience particulièrement éprouvantes. Une urne était en évidence sur la table. C'est elle qui recevra les réponses aux questions ayant trait avec la culpabilité ou non des prévenus. Je me souviens d'un poêle ancien qui servait ensuite à détruire nos bouts de papier manuscrits. Parfois la décision était prise et communiquée rapidement au regard d'éléments indiscutables sur la culpabilité du ou des prévenus, mais parfois aussi des doutes tout à fait compréhensibles de la part de quelques jurés qui retardaient plus ou moins le délibéré

En conclusion j'ai été très fier d'avoir été sélectionné comme juré d'Assises. Par contre cette fonction s'est très vite révélée difficile, très fatigante et même traumatisante dans certains cas. Tous ceux qui ont connu cette expérience vous le diront.

NB : Les extraits de journaux de cette époque proviennent de "La Voix du Nord" et ont été rédigés par l'excellent journaliste Christian Vincent que j'ai souvent croisé au cours de ces audiences.

Posté par CHRIS NORD à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2017

Des photos colorisées extraordinaires !

Chacun sait ici combien j'aime donner ou redonner de la couleur à de vieux documents-photos ou photos d'origine en N&B. J'ai sélectionné un lien qui vous permettra de découvrir des clichés anciens qui ont été colorisés avec bien sûr des moyens moins rudimentaires que les miens !

Avant les années 70, la photographie en couleur était pratiquement inexistante. Il est parfois difficile pour nous de se représenter cette époque, que nous ne connaissons qu'au travers des vieux clichés en noir et blanc !

Cependant, les photographies que vous allez voir ont été colorisées, afin de nous aider à voir à quoi elles pouvaient vraiment ressembler en couleur... C'est plutôt impressionnant de voir des personnes comme Albert Einstein ou encore Charlie Chaplin en couleur, comme s'ils étaient bien vivants en face de nous ! 

Station-Service 1924

Une station-service à Washington, 1924

Cliquez sur le lien ci-dessous :

54 photos colorisées venues tout droit du siècle dernier... Celle d'Albert Einstein va vous faire rêver !

Avant les années 70, la photographie en couleur était pratiquement inexistante. Il est parfois difficile pour nous de se représenter cette époque, que nous ne connaissons qu'au travers des vieux clichés en noir et blanc !

http://www.demotivateur.fr

 

Posté par CHRIS NORD à 08:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 mars 2017

EPPE-SAUVAGE- La Mairie et l'Ecole ***

115143933

Voici à nouveau une superbe cpa bien animée et très rare. Elle date d'environ 1910 et nous montre un bel aperçu sur la Mairie et l'école. Ci-dessous la cpa d'origine à partir de laquelle j'ai procédé à la restauration et la colorisation.

EPPE-SAUVAGE - L'école et la Mairie - Copie

Liens connexes :

EPPE-SAUVAGE - La Mairie et l'Ecole des Filles *** - CHRISNORD TRELON (Nord)

Cette belle cpa a déjà été éditée mais en N&B. La voici aujourd'hui en version colorisée. Elle nous montre la mairie et l'école des filles au début du XXe siècle. Ci-dessous une superbe photo *** qui représente les élèves de cette école en 1907 La Mairie et l'école aujourd'hui

http://chris59132.canalblog.com

 

EPPE-SAUVAGE - L'Ecole - CHRISNORD TRELON (Nord)

Sur cette cpa du début du XXe siècle, on découvre le bâtiment qui abritait la mairie et l'école des filles. La petite école des garçons, si chère au regretté Auguste Hanon disparu en 2003, se situait derrière le cimetière.

http://chris59132.canalblog.com

 

Posté par CHRIS NORD à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :