24 novembre 2014

GUERRE 14-18 - Invasion de l'Avesnois

Logo centenaire

 - "Après la bataille des frontières (voir article précédent), ce fut l'invasion de l'Avesnois entre le 22 et 26 août 1914. Beaucoup d'habitants abandonnent leurs maisons, emportant tout ce qu'ils peuvent. Du 22 au 23 août, à Avesnes, les enfants et personnes âgées sont évacuées par train. Peu à peu, tandis que la ville se vide de ses habitants  plus de 200 blessés arrivent dans le couvent Ste Thérèse, à l'hospice et à l'hôpital 107 de la Croix Rouge. Cette installation est de courte durée car les allemands sont à Beaumont (Belgique). Tous les blessés doivent donc être transférés rapidement vers des lieux plus sûrs et le 25 août, pour permettre leur évacuation, deux wagons sont ajoutés au dernier train qui part d'Avesnes."

Evacuation 1914

 - "Le lendemain les troupes allemandes de la IIème Armée de von Bülow arrivent en Avesnois et se livrent à des destructions, des incendies et des pillages à Solre le Château, Felleries, Flaumont-Waudrechies, Sémeries, Avesnes, Fourmies, Cartignies, Landrecies ... Ils justifient ces exactions par la présence d'espions et de francs-tireurs. Les routes sont encombrées de civils fuyant et de troupes avec des canons et des mitrailleuses."

A Felleries, les allemands entrent dans le village vers 7 h du matin. Vers midi, ils commencent à mettre le feu à plus de 60 maisons, trois usines (Les Ets Achille Charon,Trotin-Montay et Albert Crucis) et à l'église.

FELLERIES-Léglise incendiée

A Sémeries-Zorées, alors que 45 soldats sont tués lors d'un combat de cavalerie, cinq fermes sont incendiées par des obus ou volontairement.

A Flaumont-Waudrechies, près de l'usine "La Dolomie" tombe Gaston Ruffin. Ce soldat du 106ème Régimentd'Infanterie meurt de ses blessures sur le pont de la Dolomie à 29 ans. Les allemands anéantissent l'usine de la Dolomie en mettant le feu à 10 bâtiments.

AVESNES - La Dolomie détruite

A Avesnes sur Helpe, Alors qu'il reste encore des cavaliers et quelques fantassins français, l'artillerie allemande établie sur les hauteurs du "dernier sou" de la Taquennerie à Flaumont bombarde la ville. Vers 9 h, arrivent les Uhlans des routes de Guersignies, de Solre le Château, de Flaumont-Waudrechies et de Sains du Nord. La confusion est grande et certains Avesnois pensent que ce sont des Anglais ou des Belges Flamands. Des obus tombent sur la Collégiale juste au dessus de l'autel de la vierge épargnant miraculeusement le tableau de "l'assomption" de Watteau. D'autres endommagent quelques maisons. Tandis que les troupes françaises poursuivent leur retraite, des combats continuent route de Landrecies. Des habitations sont volontairement incendiées. Mme Marie-Mélanie Raux, responsable de la Croix Rouge et M. Carbonnier, professeur d'allemand au collège, M. Loiselet adjoint et M le Doyen Lancelin tentent une médiation pour calmer les ardeurs incendiaires des envahisseurs et permettent ainsi de sauver le ville...

Toutefois, le collège d'Avesnes et son musée ne sont pas épargnés. Des soldats allemands préparent méthodiquement l'incendie qui détruira la totalité du bâtiment et des 159 oeuvres d'art (tableaux, gravures, statues) de son musée installé en 1904 au second étage du bâtiment principal, ainsi que 18 tableaux et 900 médailles, jetons, monnaies rares ... Le déblaiement des ruines du collège ne commence que le 13 juillet 1915 sur l'ordre du Major von Mehring.

Avesnes-Galerie des tableaux

La Galerie des tableaux

A SUIVRE ...


23 novembre 2014

NOUVEAU : Des fichiers PowerPoint en Ligne !

Désormais vous pourrez visualiser mes fichiers Powerpoint que j'ai sélectionnés pour vous. Aujourd'hui je commence avec un superbe diaporama sur le Massif du Mont Blanc. Il vous suffira de cliquer sur le lien ci-dessous et ensuite cliquez sur chaque diapositive. Attention, ne cliquez pas trop vite car certaines diapositives sont interactives.

Mont Blanc

Cliquez ICI et ensuite sur démarrer le diaporama

Posté par CHRIS NORD à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2014

Fusion des Régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie

Certains opposants à ce projet ont lu et relu l'entête de cet article qui annonce ce mariage dans un siècle ! Mais hélas pour eux, et chacun l'aura compris, ce n'est qu'une erreur d'impression. Pour ceux qui ne sont pas pressés de voir se réaliser cette union,  ils pourront toujours se consoler en pensant que cette erreur est peut-être un présage, car d'ici 2016 ...

img036

Lille - Le Grand Stade Pierre Mauroy

Le stade Pierre-Mauroy de Lille est passé en quelques jours d'un stade de football de 60 000 places à un court de tennis pouvant accueillir 27 000 personnes, un record. Voici les différentes étapes de cette spectaculaire mue qui permettra aux joueurs suisses et français de s'affronter en finale de la Coupe Davis

21 novembre 2014

Guerre 14-18 - L'Invasion de la Belgique

Logo centenaire

Après l'invasion de la Belgique et la bataille des frontières qui suivit du 7 au 23 août, Joffre décide un repli général. La bataille des frontières est perdue. Les combats d'août 1914 ont couté la vie à 130.000 hommes en deux semaines. Le 25 août Cambrai et Valenciennes sont abandonnés. Le lendemain 26 août les troupes allemandes arrivent dans l'Avesnois qui sera alors occupée. Quant à la place forte de Maubeuge elle capitulera le 7 septembre après une semaine de siège. 

Belgique A

 Belgique-L'exode

Dès le 20 août, de nombreux Belges évacuent. Ils se dirigent vers les villages frontaliers. Ils partent avec des charettes  et parfois des bestiaux vers le sud, à la recherche d'un asile. Leurs nouvelles sont inquiétantes car il font état de pillages, de prises d'otages, d'incendies et même d'exécutions perpétrées par les troupes allemandes. Ces récits suscitent effroi et émotion et les Avesnois et ceux qui le peuvent préfèrent eux aussi partir plutôt que d'affronter ces "barbares".

Belgique-Blindés

Belgique-Dixmude

Belgique-Furnes

Belgique-Liège

Belgique-Liège1

Belgique-Louvain (2)

Belgique-Louvain

Belgique-Nieuport

Belgique-Visé

Belgique-Visé1

Belgique-Ypres

A SUIVRE PROCHAINEMENT : L'occupation allemande en Avesnois


20 novembre 2014

COUPE DAVIS - SUISSE-SUISSE

Coupe Davis à Lille

C'est l'évènement sportif du week-end. En effet, la finale de la Coupe Davis se déroulera dans notre région, au Grand Stade Pierre Mauroy à Lille. Ce matin des médias ironisent sur une rencontre Suisso-Suisse. Il semble en effet que la totalité des joueurs français engagés résident en Suisse !

Posté par CHRIS NORD à 10:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2014

ANOR - La Rivière entre les deux Gouffres

ANOR-La Rivière

Cette toute nouvelle cpa est rare. Elle nous montre un endroit assez banal de cette rivière (entre deux gouffres ?). Mais on observe surtout ce qui est sans doute la propriété d'une maison bourgeoise avec son parc. On peut y découvrir un escalier menant à une passerelle qui accède à une gloriette exotique, très en vogue à la fin du XIXe et début du XXe siècle.

Posté par CHRIS NORD à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ANOR - GUERRE 14-18

Logo centenaire

Voici deux cartes-photos qui datent de l'occupation allemande. La première est indédite sur le blog.

ANOR-Salle d'écriture

La Salle de lecture

ANOR-Mess des officiers

Le Mess des officiers

17 novembre 2014

AVESNES SUR HELPE - L'Avesnois se souvient

Logo centenaire

L'Avesnois se souvient

A l'occasion du centenaire de la guerre 14-18 et de l'exposition "L'Avesnois se souvient", un ouvrage très complet a été édité. Celui-ci est particulièrement documenté et bien illustré le plus souvent grâce à des documents rares, à l'image du château de Mérode à Trélon sous l'occupation (voir ci-dessous).

TRELON-1916

J'aurai l'occasion de revenir sur ce livre coécrit par des membres de la Société Archéologique et Historique de l'Arrondissement d'Avesnes/Helpe (S.A.H.A.A)

NB : Ceux qui souhaitent se procurer ce livre (attention il ne reste que quelques centaines d'exemplaires) peuvent me contacter à l'aide de la rubrique "contacter l'auteur".

15 novembre 2014

TRELON - L'Hôpital-Lazaret ***

Logo centenaire

TRELON-Le Lazaret - Copie 1

En l'état, cette photo exceptionnelle n'existe pas. Je l'ai remastérisée. A l'origine elle provient d'une d’une des planches qui avait été réalisée en Mairie de Trélon pour le 90ème anniversaire de l’armistice en 2008, sur le thème "Trélon sous l’occupation". Elle nous montre l'usine Falleur transformée en hôpital civil et lazaret sous l'occupation allemande. Des textes accompagnaient ces planches :

"Si les civils décédés au lazaret de la rue Ansieau sont relativement bien identifiés, les services allemands ne fournissaient aucun renseignement à la mairie quant aux militaires prisonniers et le major-chef qui y sévissait (Oscar Michelsohn) n'a sans doute pas tenu à laisser trop de traces; les quelques témoignages présentés à la Commission d'enquête sur les violences faites par l'ennemi étant suffisamment édifiants."

Un autre texte extrait de l'ouvrage de M.A Buthine est également présent :

"Une voiture pénètre dans le cimetière de Glageon. On amène les morts du Lazaret du Bourg. On a donné tant de détails navrants sur ces ensevelissements, que je voudrais les vérifier sur place... surmontant notre effroi, nous nous rapprochons de la grande fosse  ouverte ... nous voyons sortir un à un les cadavres enveloppés de papier. Afin que celui-ci ne se déchire pas trop, les soldats (italiens) les portent à deux; arrivés à la fosse, un homme à lui seul prend le léger fardeau... Des papiers se sont déchirés, nous voyons surgir de longues barbes, des thorax décharnés, ... nous prions pour les malheureuses victimes du docteur Michelson".

J'ai déjà publié en 2012 un long article sur Emma Boulanger (Alias M.A Buthine), cliquer ci-dessous pour le retrouver :

 http://chris59132.canalblog.com/archives/2013/10/27/28299720.html

TRELON-Lazaret allemand

Le lazaret allemand

REBONDISSEMENT :

Depuis cette exposition en 2008, rien de nouveau n'était venu s'ajouter à ce que l'on connaissait. Sauf qu'en 2013 j'ai découvert un livre écrit par  un général de brigade de cavalerie français capturé alors qu'il effectuait une reconnaissance pendant les offensives du printemps 1918: Le général de Tournadre. Ce dernier a écrit un livre dans lequel il consacre un chapitre entier (le II) sur le lazaret de Trélon où il a séjourné. Des détails édifiants !!!

TRELON - Le Lazaret

  TRELON-Lazaret pge 1

Vous pouvez lire ce livre en entier ou particulièrement le chapitre II (page 18 à 33) en cliquant sur ce lien :

http://archive.org/stream/aupaysdesfourbes00tour#page/18/mode/2up