25 février 2011

WIGNEHIES - La Laiterie

WIGNEHIES_La_Laiterie

Seule laiterie du sud-Avesnois avec Eppe-Sauvage, Ohain et Sains du Nord, voici une CPA rare de celle-ci au début des années trente. A cette époque toutes les laiteries fonctionnent avec des machines à vapeur indispensables pour chauffer le lait et nettoyer le matériel. Presque toutes, possèdent des installations frigorifiques. Celles-ci permettent d'obtenir une bonne fabrication durant la saison chaude, et de conserver quelque temps les produits invendus en parant ainsi à une mévente éventuelle. Aussitôt reçu le lait est écrémé au moyen de puissantes centrifugeuses, et la crème après fermentation dans des cuves spéciales est barattée mécaniquement pour obtenir le beurre. Le lait écrémé est parfois remis au producteur pour être utilisé à l'engraissement des porcs ou à l'élevage des veaux. Le beurre produit est en général exporté dans les villes industrielles du Nord de la France. A noter que certaines laiteries ont annexé une fromagerie, généralement pour la production du Maroilles.

16022011_005

Si ils ont servi un temps à héberger la Société Roth, elle aussi disparue, les bâtiments de la laiterie sont aujourd'hui abandonnés. La nature est entrain de reprendre ses droits. L'observation d'une ruine nous renvoie souvent à notre propre existence et nous invite à méditer avec mélancolie sur notre propre disparition. C'est peut-être ce qui motive inconsciemment beaucoup de gens à rendre une seconde vie à de vieux bâtiments. C'est plus vrai encore quand ceux-ci peuvent témoigner d'un passé  glorieux, qu'il soit historique ou industriel, tout comme cette vieille laiterie.

Articles connexes :

http://chrisnord.sportblog.fr/search/LAITERIE/

http://chris59132.canalblog.com/archives/2011/01/06/20058403.html

Posté par CHRIS NORD à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


24 février 2011

GLAGEON - La Brasserie Vieville-Pavot

Cette Brasserie-Malterie date de la première moitié du XIXe siècle. Elle fut ensuite reprise par la famille Bernard-Lemaire en 1927 puis Bernard-Champagne en 1946  pour devenir ensuite dépositaire de boissons  dans la seconde moitié du XXe siècle (Vieville-Pavot et Sté SOGEDIB). L'ancienne brasserie et les entrepôts ont été vendus à une Société de Pompes Funèbres.

GLAGEON_Brasserie

Ci-dessous, la Brasserie telle qu'elle est aujourd'hui

16022011_028

Une partie des entrepôts a été reconvertie en funérarium d'un accès facile et doté d'un grand parking  

16022011_031

23 février 2011

BAIVES - Le Four à chaux

22022011_009

Sur cette cpa on aperçoit les wagonnets de mine qui devaient être acheminés jusqu'au dessus du four. La pierre calcaire était extraite à l'aide d'explosifs. Il y a 370 millions d'années, le mont de Baives n'était en fait qu'un récif corallien.  Des fossiles sont encore visibles aujourd'hui. Un calcaire très pur s'est formé avec le temps et a permis l'installation d'un four à chaux vive qui subsista jusqu'en 1956.

BAIVES_Four___chaux

Les chaufourniers empilaient dans le puits la pierre et le charbon de bois. Pour obtenir la calcination du calcaire une température de 800° à 1000° était nécessaire. Après douze heures de combustion une chaux très blanche apparaissait à la partie inférieure du four (voir schéma ci dessus).

22022011_022

Ci-dessus, la partie inférieure du four. A l'entrée un grille a été posée et cet endroit est devenu aujourd'hui un refuge pour les chauves-souris. Aujourd'hui 6 espèces ont été inventoriées sur les 15 présentes dans le Parc Régional de l'Avesnois.

22022011_024

L'aspect massif extérieur du four fait penser à une fortification militaire. Cet ouvrage étant sûrement  nécessaire pour des raisons de sécurité, liées à l'importance du four intérieur.

22022011_008

Ci-dessus le haut du four qui est accessible aux promeneurs. De cet endroit on peut découvrir un joli panorama.

22022011_013

Le trou d'excavation de la pierre, tel qu'il demeure aujourd'hui.

Posté par CHRIS NORD à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 février 2011

FOURMIES - La Douane

FOURMIES

Cette superbe cpa vers 1910 a fait l'objet d'une mise en scène au début du XXe siècle, mais le scénario reproduit est très fidèle à la réalité de l'époque. Outre le hommes, femmes et enfants étaient souvent transformés en "passeurs" de menus objets de faible valeur, d'où le nom de pacotille. Les pacotilleurs transportaient de petites quantités de marchandises, sans les déclarer aux postes frontières. Cette forme de petite contrebande est devenue  régulière pour de nombreux frontaliers. En majorité ce sont des ouvriers qui traversaient la frontière pour aller travailler ou promeneurs du dimanche qui faisaient de petites emplettes. C’était un moyen d'améliorer le quotidien en gagnant quelques centimes. Les marchandises passées étaient principalement du tabac, du café, du sucre, des allumettes et en général tous les produits de consommation courante que l’on trouvait moins chers en Belgique.

FOURMIES_Douane1



FOURMIES_Douane2

Ci-dessus, une équipe cynophile en embuscade de nuit. Les chiens étaient très redoutés par les contrebandiers de l'époque.

Liens connexes des articles déjà parus : http://chrisnord.sportblog.fr/search/douane/

Posté par CHRIS NORD à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

AVESNES SUR HELPE - La Gare

AVESNES_La_Gare1

Voici une cpa des années vingt qui nous montre un aspect de la Gare intérieure. Le quai est noir de monde. A droite au premier plan on peut voir des militaires, sans doute du 84e RI, qui vont partir en permission.

Posté par CHRIS NORD à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


ANOR - La Gare

ANOR_La_Gare

Bénéficier d'une desserte ferroviaire dans un village était un gage de prospérité tant pour le trafic des marchandises que des voyageurs.  Anor n'échappe pas à cette règle et son industrie se développera grâce à la présence d'une gare que l'on découvre ici dans les années cinquante.
Avant la seconde guerre on dénombre encore à Anor 3 industries textile (Bayard, Les Anorelles et Flament), 2 industries métallurgique (Poitte et Forges de Milourd).

Posté par CHRIS NORD à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 février 2011

TRELON - Effets de nuit

Au début du XXe siècle, la sensibilité des plaques photographiques ne permet pas de prendre des clichés la nuit même avec une clarté lunaire optimale. C'est pourquoi les éditeurs de cartes postales qui rêvent de prendre ce genre de photographie, imaginent des manipulations et retouches diverses afin de rendre ces effets de nuit proches de la réalité. Pour Trélon, je connais quatre cartes postales de ce type qui ont été réalisées à partir de clichés de jour. Pour l'époque, le résultat est plus que probant.

TRELON_La_Mairie_la_nuit

img092

TRELON_Etang_de_la_Fontaine

TRELON_La_Folie_la_nuit

NDLR : Je pense qu'il existe d'autres exemplaires. Si vous en connaissez, n'hésitez pas à le signaler dans les commentaires de cet article. Merci !

Posté par CHRIS NORD à 10:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 février 2011

WIGNEHIES - La Propriété Boussus

WIGNEHIES_Rue_Jean_Desfresne

Cette cpa du début du XXe siècle nous montre une curieuse construction. Celle-ci est située sur le chemin qui menait chez mes Grands parents. Ce château, c'est ainsi que je l'appelais lorsque j'étais enfant, me fascinait.  Son côté atypique lié à son architecture en  décalage avec son époque pouvait sûrement expliquer le regard d'enfant que je portais sur lui. On l'appelle en fait la Maison aux tourelles. Elle aurait été construite vers 1880. C'est le genre d'édifice qui témoigne du désir du propriétaire d'afficher son éclatante réussite. Ce propriétaire c'est François Boussus, un pionnier de l'industrie textile avec sa filature en 1865, un peignage en 1872 ainsi qu'un tissage.  Pourtant ce n'est  qu'une construction annexe servant de logement au régisseur et au cocher. Le porche ouvre sur les terrains et la propriété Boussus qui comprenait  les usines et le château aujourd’hui disparu.

16022011_001

16022011_002

16022011_003

Sur ces trois photos récentes on peut voir que la maison aux tourelles est toujours debout et en relativement bon état

WIGNEHIES_Usines_Boussus

Sur cette image satellite on peut mieux découvrir ce qu'était l'emprise  Boussus sur le village de Wignehies. De même on peut voir au premier plan les prairies de la propriété qui se situaient entre les usines et la rue Defresne (à droite) où était implantée  la maison aux tourelles.

16022011_014

Dans ces bâtiments en dents de scie de l'usine Boussus, Il ne reste plus aujourd'hui que quelques artisans. Juste à côté, la Société dite Filature Tissage de Boué et Filature Hubinet s'est installée après travaux dans les locaux de l'usine Jourdain en 1990, suite à un important incendie dans leur usine de Glageon. Ce tissage ultra moderne avait une production conséquente mais employait  peu de personnel.

Liens connexes :  http://chrisnord.sportblog.fr/797433/WIGNEHIES-La-Dynastie-des-Boussus/

18 février 2011

TRELON - La Rue Delval

En étudiant cette très vieille carte postale je suis resté perplexe. En effet, j'ai reconnu certaines bâtisses et maisons, mais j'avais des difficultés à les situer précisément.  Je ne comprenais pas que les maisons à droite au premier plan (Salon Charlyne) soient devant la maison dont le toit plat est crénelé, alors qu'elles se situent au dessus en partant du bas de cette rue. C'est alors que m'est venue l'idée de la visionner à l'envers grâce à un logiciel, et là, oh miracle, tout était dans le bon ordre, sauf les inscriptions du dessous ! Cette carte n'a donc pas été retournée volontairement car elle serait devenue illisible. Nous avons donc la preuve qu'il s'agit là d'une carte postale fautée, ce qui est extrêmement rare en cartophilie. Ce défaut peut sans doute augmenter fortement sa valeur, alors que le prix de celle-ci était déjà élevé au regard de sa rareté.

TRELON_Rue_Delval___Copie

TRELON_Rue_Delval

La carte postale remise à l'endroit est devenue illisible !

Posté par CHRIS NORD à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 février 2011

LIESSIES - Le Château de La Motte

LIESSIES_Ch_teau_de_la_Motte1

Au XVIIIe siècle, les moines construisirent sur leurs terres une dépendance dans un site exceptionnel composé de forêts et d'étangs. Depuis plus de 60 ans, c'est la même famille qui dirige cette maison qui est devenue "hôtel de charme et table gourmande". On découvre ci-dessus cet établissement réputé au début des années cinquante.

LIESSIES_Ch_teau_de_la_Motte

Ces deux cpa nous montrent la salle à manger et l'établissement dans les années 70

LIESSIES_Ch_teau_de_la_Motte2

16122011_004

Pas de modifications sur les bâtiments sur cette photo prise récemment. Par contre le parc a beaucoup changé.

16122011_010

16122011_002

Juste en face se situe l'étang de la forge en référence au petit établissement qui était exploité par les moines. Près de cet étang est implanté un superbe "gîte de France 3 épis", également exploité par la même maison.

Posté par CHRIS NORD à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,